LEGO BRAWLS
Etats-Unis - 2022
Image plateforme « PC »Image plateforme « Nintendo Switch »Image plateforme « Playstation 5 »Image plateforme « XBox Series X »
Image de « LEGO Brawls »
Genre : Combat
Musique : Cain Kong
Développeur : Red Games
Durée : moyenne
Langue : Français
Distributeur : Namco Bandai
Date de sortie : 2 septembre 2022
Jeu : note
Technique : note
Jaquette de « LEGO Brawls »
portoflio
LE PITCH
Les personnages LEGO délaissent temporairement les grandes aventures épiques pour s'affronter en arène. C'est l'heure de la bagarre !
Partagez sur :
les briques ne rendent pas les coups

A l'origine, LEGO Brawls est une exclusivité Apple Arcade parue en septembre 2019. Trois ans plus tard, le jeu de Red Games vient marcher sur les plates-bandes de Smash Bros et compagnie, au calme, sur les consoles du moment.

Grâce à une marque aussi puissante, le moindre jeu fondé sur l'univers de la brique danoise a certainement les moyens d'exister dans n'importe quel genre. Avec LEGO Brawls, c'est celui que l'on appelle familièrement le Platform Fighters qui est visé. Cette catégorie délaisse l'aspect martial des jeux de combats plus traditionnels, tels que Street Fighter ou Tekken, pour lorgner du côté du Party Game. Ainsi, bien que le but demeure la mise au tapis d'un ou plusieurs adversaires, le déroulement des joutes a été pensé pour être plus festive, pour ne pas dire chaotique. Ceci a le mérite de permettre à chacun de s'amuser sans avoir à apprendre des principes abscons et des manipulations complexes. Il suffit en effet d'une touche pour effectuer les attaques basiques et d'une autre pour utiliser les attaques spéciales, généralement fondées sur les différents objets que l'on ramasse dans l'aire de jeu, comme ces propulseurs qui permettent de foncer à travers le décor tout en faisant le ménage sur le chemin. En outre, LEGO Brawls se joue non seulement chacun pour soi, mais aussi par équipes de quatre joueurs, ce qui, à la manière d'un Splatoon, offre une certaine convivialité, notamment pour les débutants et les joueurs occasionnels qui peuvent alors compter sur l'aide de partenaires expérimentés.

 

pirates contre cosmonaute contre rockeru contre...


Sur le papier, LEGO Brawls semble alors plutôt recommandable. Mais, en pratique, face à un concurrent comme le mastodonte de Nintendo, entre autres, son existence, ne serait-ce que sur Switch, pose question. Le jeu de Red Games propose bien quelques variantes de règles, comme la collecte d'objets en plus du jeu par équipes, et permet de débloquer des centaines de personnages dont on peut réutiliser les pièces pour en faire un héros personnalisé. Mais on reste bien loin de la générosité de Smash Bros Ultimate, qui, en plus de proposer tout un tas de modes de jeu, réunit tout simplement une partie de l'histoire du jeu vidéo, entre les personnages emblématiques issus de licences incontournables, leurs décors et des dizaines de pistes musicales à écouter librement. Avec ses racines de jeu mobile et un contenu bien plus léger, LEGO Brawls est très loin de faire le poids. Les sensations de jeu viennent alors enfoncer le clou : la maniabilité typique des jeux LEGO, avec ce feeling flottant et ce manque d'impact caractéristique, est d'autant plus notable dans ce genre qui mise tout sur l'action. Enfin, même sur les autres supports, les rivaux, comme les Free-To-Play Brawlhalla et Multiversus, occupent déjà le terrain de belle manière. LEGO Brawls a néanmoins comme atout de proposer la fonctionnalité Cross-Play, permettant de trouver des adversaires en ligne quelque soit la support utilisé. Cela demeure trop léger, mais il faut au moins saluer cette effort qui met encore du temps à se généraliser.

Benoit Barny








 

Partagez sur :

 

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2022