FIFA23
Canada - 2022
Image plateforme « PC »Image plateforme « Playstation 5 »Image plateforme « XBox Series X »
Image de « FIFA23 »
Genre : Sport
Musique : Divers
Développeur : EA Canada
Durée : élevée
Langue : Français
Distributeur : Electronic Arts
Date de sortie : 30 septembre 2022
Jeu : note
Technique : note
Jaquette de « FIFA23 »
portoflio
LE PITCH
A quelques mois de la Coupe du monde 2022, première édition automnale de l'histoire, les meilleurs footballeurs luttent pour se faire une place au sein de leur sélection nationale.
Partagez sur :
La fin d'une époque

C'est un chapitre de l'histoire d'EA qui est sur le point de se refermer : le contrat qui lie l'éditeur à la grande instance du football international ne sera pas renouvelé et le nom FIFA n'apparaîtra plus dans son catalogue.

Cela ne signifie pas que le géant américain abandonne la discipline pour autant : on devrait simplement retrouver les prochaines simulations sous une nouvelle étiquette. C'est surtout la question du contenu, à commencer par les licences, qui reste encore à élucider, mais nous n'y sommes pas encore. Pour l'instant, FIFA23 est bel et bien sur les étales, avec ses nombreux championnats disponibles, dont les Ligue 1 et 2 bien de chez nous et, naturellement, les quatre grands d'Europe que sont l'Angleterre, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne accompagnés par les premières divisions du Portugal, des Pays-Bas ou d'Ecosse, entre autres. En dehors du Vieux Continent, on trouve la Major League Soccer et la Primera División argentine côté Amériques, puis les ligues chinoise, coréenne et indienne côté Asie. Malheureusement, le Brésil et le Japon manquent à l'appel, ce qui devrait forcément décevoir les connaisseurs. En outre, le football féminin ne compte que les premières divisions française et anglaise et les sélections accusent aussi quelques lacunes regrettables à quelques mois du mondial, avec seulement deux équipes africaines, notamment.

 

prime à l'offensive


Ce tournant dans l'histoire des jeux FIFA sonnent peut-être la fin de l'abondance (même si une mise à jour spéciale Coupe du monde devrait y remédier), mais il reste tout de même de quoi faire. De toute façon, c'est sur le terrain que l'on se forge un avis définitif. Cela dit, il faut vraiment creuser pour trouver de véritables évolutions par rapport aux précédents épisodes. Le succès commercial insolent de la série encourage sans doute l'éditeur à ne pas trop s'éloigner d'une formule qui semble plaire, malgré les critiques émises par les joueurs. Ainsi, on est toujours face à un jeu qui favorise les offensives spectaculaires, illustrées par des attaquants ultra véloces et des animations scriptées à foison ; celles-ci font très authentiques vues de loin, mais dénaturent quelque peu les interactions une fois la manette en mains. Les as du dribbles vont donc être aux anges, tandis que les amoureux du jeu collectif, bercés par des années chez la concurrence, risquent d'être quelque peu frustrés. Par ailleurs, les premiers cités vont pouvoir continuer à se faire plaisir dans le mode Volta et ses matchs de foot en salle, où il peuvent exprimer toute l'étendue de leur talent de manieur de balle. Néanmoins, s'il y a une nouveauté qu'il faut souligner et saluer, c'est l'arrivée de la fonctionnalité Cross-Play, puisque les utilisateurs peuvent cette fois s'affronter (ou coopérer) dès lors qu'ils jouent sur machine de même génération (PS4 / Xbox One ou PS5 / Xbox Series). Enfin, FIFA23 accueille un tout nouveau duo de commentateurs : les excellents Benjamin Da Silva et Omar da Fonseca qui régalent les abonnés de la chaîne BeIn Sports.

Benoit Barny








 

Partagez sur :

 

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2022