SPLATOON 3
Japon - 2022
Image plateforme « Nintendo Switch »
Image de « Splatoon 3 »
Genre : Action
Développeur : Nintendo
Durée : élevée
Langue : Français
Distributeur : Nintendo
Date de sortie : 9 septembre 2022
Jeu : note
Technique : note
Jaquette de « Splatoon 3 »
portoflio
LE PITCH
Le Poisson-Charge a encore disparu ! Numéro 3 va encore devoir partir en mission, contre les Octariens. Ou plutôt contre une espèce d'Octariens velus qui peuplent les mystérieuses terres d'Alterna.
Partagez sur :
3X plus efficace

En 2014, alors que les détracteurs de Nintendo en avaient « marre de Mario et Zelda », la société de Kyoto profite de l'E3 pour dévoiler Splatoon, premier épisode d'une série qui va faire tâche (dans le bon sens du terme).

Pour rappel, Splatoon est un jeu de tir vu à la troisième personne un peu particulier. Au cours de joutes toujours très festives, deux équipes de quatre joueurs s'affrontent en effet à coups d'encre. S'il est bien possible de fragger les membres du camp d'en face, l'objectif est surtout d'imposer sa couleur sur l'aire de jeu. Ainsi, le mode principal, baptisé Guerre de Territoire, consiste à repeindre la plus grande surface possible, étant déclarée vainqueur l'équipe qui obtient le plus grand pourcentage lors de la délibération. Avec ses manches de trois minutes et ses arènes compactes, mais pleines de subtilités, chaque partie s'avère très intense. C'est ensuite cette maniabilité aux petits oignons qui vient ajouter ce petit goût de reviens-y, offrant une grande mobilité, notamment grâce à la forme calamar des personnages qui permet de nager dans son encre, même à la verticale. Pour couronner le tout, une grande variété d'armes, des différents vaporisateurs, aux pinceaux, en passant par des seaux, permet à chacun de trouver chaussure à son pied pour remplir le rôle qui lui convient au sein du collectif.

 

sapé comme jamais


Après un premier volet conçu pour la Wii U, c'est la Switch qui accueille une suite en 2017. Toujours fondé sur une ambiance bon enfant et des mécaniques de jeu pensées pour accueillir des joueurs de tous niveaux, Splatoon 2 confirme la popularité de cette nouvelle licence en apportant toujours plus d'armes, d'arènes et de modes de jeu, sans oublier la nouvelle campagne solo toujours plus inventive, qui vient démontrer, si cela était nécessaire le savoir-faire de Nintendo en termes de plateforme. Cela dit, si le passage à un nouveau support justifiait facilement la sortie d'un nouvel épisode auprès des joueurs, une partie du public a eu un peu de mal à comprendre l'arrivée de ce troisième volet sur la même machine, alors qu'une simple mise à jour aurait semblé suffisante, a priori. Mais, derrière une façade forcément identique (comme dans la plupart des suites de jeux multijoueur), se cachent pas mal de nouveautés et d'ajustements. Au niveau de la présentation, de nombreux éléments peuvent être personnalisés, par exemple, comme l'animation d'intro de son Inkling ou de son Octaling, la vignette qui affiche son pseudo et même son casier ou ranger les objets bonus remportés en cours de jeu. Totalement inutiles et donc résolument indispensables pour les fashion-victim qui peuplent la Contrée-Clabousse.

 

cool en toutes circonstances


Le hall multijoueur a également droit à quelques retouches et permet de tester son équipement, ou simplement de s'échauffer, en attendant qu'une partie se lance, tandis que l'excellent mode Salmon Run, est enrichi de nouvelles zones et de Salmonoboss inédits. Certains devaient regretter le roulement toujours imposé des armes disponibles, mais au moins, les sessions en ligne sont désormais ouvertes en permanence. Quant au mode Histoire, il se déroule dans un tout nouveau décor. Le principe des bouilloires à débusquer pour entrer dans un niveau est conservé, mais la carte de chaque zone cache d'autres bonus, tandis que le joueur est cette fois accompagné d'un Salmioche. Ce Salmonoïde miniature, à ranger à côté des autres projectiles, peut être lancé pour activer un interrupteur et, surtout, pour ralentir un ennemi ou encore faire diversion, ce qui offre de nouvelles approches. Enfin, Splatoon 3 propose une plus grande variété puisque, outre les niveaux classiques, on trouve de nouveaux types de défis, comme reproduire des schémas spécifiques ou remplir un objectif dans des conditions particulières.

Ainsi, derrière une impression de déjà vu se cache toute une série de retouches qui viennent encore souligner des qualités que l'on connaît bien : une réalisation impeccable, une ambiance toujours aussi cool, notamment grâce à la bande originale Rock et Pop entraînante et des séquences de jeu toujours aussi exaltantes.

Benoit Barny












 

Partagez sur :

 

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2022