FALLEN LEGION: RISE TO GLORY / FALLEN LEGION: REVENANTS
Japon - 2017 / 2022
Image plateforme « Playstation 5 »
Image de « Fallen Legion: Rise to Glory / Fallen Legion: Revenants »
Genre : Action
Musique : Divers
Développeur : YummyYummyTummy
Durée : élevée
Langue : Voix anglais ou japonais, Textes anglais
Distributeur : NIS America
Date de sortie : 26 août 2022
Jeu : note
Technique : note
Jaquette de « Fallen Legion: Rise to Glory / Fallen Legion: Revenants »
portoflio
LE PITCH
Dans Fallen Legion: Sins of an Empire, combattez aux côtés de la Princesse Cecille (et un grimoire parlant quelque peu grivois), affrontez des hordes de monstres et dressez-vous contre le coup d’état perpétré par Legatus Laendur. Un empire au bord de l’effondrement est entre vos mains. Parviendrez-vous à rétablir sa gloire passée ? Dans Fallen Legion: Flames of Rebellion, découvrez Legatus Laendur, brillant stratège ayant les faveurs du peuple, qui a combattu sur le front au nom .....
Partagez sur :
Ils sentent bon le sable chaud ?

Opus déjà croisés sur Vita, Switch et PS4, Fallen Legion : Rise to Glory, compilant déjà Flames of Rebellion et Sins of an Empire, et Fallen Legion : Revenants s'offrent un nouveau pack exclusif à la PS5. L'occasion pour le développeur de gommer quelques défauts et de booster la prestation... ou pas.

Apparue en 2017, la licence affleurante du studio YummyYummyTummy a tout de suite marqué par son originalité. Une approche énergique de l'Action-RPG alternant les grands feuilletons dialogués, les rapides choix scénaristiques et moraux, la collection de cartes et des affrontements avec de petits airs de hit & run et de jeu de rythme où chaque touche correspond à un combattant aligné face à des ennemis en file indienne. Question de rythme, de rapports de force et d'un soupçon de stratégie, mais effectivement vite handicapé par une certaine répétitivité, des escarmouches pas toujours des plus lisibles et des dialogues dont on ne perçoit pas toujours immédiatement la future portée. Décliné en deux facettes dès son lancement avec deux jeux, Sins of an Empire et Flames of Rebellion permettant d'observer la même fresque par le point de vue de la fière princesse pour l'un et du chevalier révolutionnaire de l'autre, Fallen Legion recentre sa double facette pour Fallen Legion : Revenants. Si les combats sont gérés de manière très équivalente, l'opus s'efforce de nourrir la trame et l'univers de la série en alternant le matraquage de touche et les combos endiablés par la présence de Lucien, personnage rompu aux jeux de la cours et aux manigances politiques (en plus de confectionné des potions sur son temps libre).

 

coups doubles


Toujours de belles ambitions, de bonnes idées, mais systématiquement un peu gâchées par cette structure de jeu pour téléphone portable et un déroulé énervé qui empêche véritablement les respirations et les prises d'ampleur. Cela n'a semble-t-il pas empêché aux trois jeux de connaitrent un certain succès, puisque NIS America en distribue désormais un portage rutilant pour la monstrueuse PS5. Au programme dans le boîtier Deluxe un mini-artbook, un code de téléchargement pour la bande originale et les deux disques. Déjà plutôt jolis dans leur approche 2D / animation Flash qui a le mérite de tomber plus volontiers du coté de l'anime que du rétro pixelisé, les softs profitent effectivement d'un affichage à la définition légèrement accrue sur la dernière machine Sony, mais aussi et surtout de temps de chargement réduits à quelques toutes petites secondes. Pas de traces cependant, d'une traduction française (voix japonaises et textes anglais sont disponibles) ce qui est bien dommage quand on voit l'importance de ceux-ci dans l'avancé des jeux.

Petite proposition un poil expérimentale avec une volonté très marquée de dynamiser le RPG à la japonaise, les Fallen Legion semblent encore bien fragiles pour s'imposer comme de nouvelles références du genre. Les intentions sont là cependant, et les plus curieux qui ne s'y sont pas encore essayé peuvent plonger dans la quarantaine d'heure globale dans des conditions plus confortables que jamais.

Les tests complets des deux jeux sur Switch et PS4 sont disponibles sur notre site.

Nathanaël Bouton-Drouard






 

Partagez sur :

 

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2022