MAYHEM BRAWLER
Turquie - 2021
Image plateforme « PC »Image plateforme « Nintendo Switch »Image plateforme « Playstation 5 »Image plateforme « XBox Series X »
Image de « Mayhem Brawler »
Genre : Beat'em all
Musique : Emir Merzeci
Développeur : Hero Concept
Durée : faible
Langue : Français
Distributeur : Red Art Games
Date de sortie : 8 juillet 2022
Jeu : note
Technique : note
Jaquette de « Mayhem Brawler »
portoflio
LE PITCH
Alors qu'ils participent à une patrouille de routine, les trois meilleurs agents de Stronghold, force d'élite de la police, vont découvrir un trafic dont les conséquences pourraient menacer bien plus que leur quartier.
Partagez sur :
C'est le son de la police

Paru à l'origine en 2021 dans les rayons virtuels des boutiques numériques, Mayhem Brawler fait son retour dans l'actualité à l'occasion d'une sortie en édition physique. C'est l'occasion de revenir sur l'évolution de ce sympathique jeu d'arcade.

Il va vraiment falloir s'y faire, mais les grands collectionneurs sont désormais contraints de délaisser les sorties Day One s'ils veulent garnir leurs étagères. Cette nouvelle habitude frustre forcément les plus pressés ; mais les plus patients ont au moins la chance de pouvoir connaître différents avis (et surtout de lire nos critiques) avant de passer à la caisse. Mayhem Brawler, le Beat'em Up du studio turque Hero Corp, rentre ainsi dans ce cas de figure, puisqu'il connaît une sortie en boîte près d'un an après sa version dématérialisée. Sa sortie initiale arrivait d'ailleurs environ un an après celle d'un certain Streets Of Rage 4, avec lequel il partage un certain nombre de points communs. Les deux titres se jouent en effet de manière assez similaire, avec les variantes offensives et défensives des coups spéciaux, un équivalent des attaques Blitz (en appuyant deux fois sur la direction avant). Mais le jeu d'Hero Corp se distingue tout de même de son modèle : les coups spéciaux ne puisent pas dans la barre de vie mais dans une jauge dédiée, que l'on charge en frappant les ennemis ou en ramassant certains objets. En offrant une voie moins risquée pour le joueur, ce choix apporte une certaine liberté à l'action qui n'est pas déplaisante.

 

Grands pouvoirs, grandes responsabilités


Malgré cela, Mayhem Brawler n'est pourtant pas aussi agréable à jouer que son rival. Car la maniabilité se montre ici moins souple : cette rigidité se ressent dans les animations mais également dans un système de combat à l'origine moins orienté combos. Les choses ont toutefois changé à travers une grosse mise à jour, qui apporte notamment la possibilité d'effectuer des enchaînements aériens. Même si cela ne suffit pas à rendre le jeu aussi énergique que celui de Dotemu et Guard Crush Games, Mayhem Brawler demeure un Beat'em Up largement recommandable : outre les coups spéciaux et leur jauge dédiée, toutes les mécaniques attendues sont là pour offrir une action défoulante. On trouve les différents types de saisie, les différentes armes, contondantes ou à feu, à ramasser et chaque personnage dispose d'une course (d'une garde aussi, mais celle-ci ne s'avère utile qu'en des cas très spécifiques). De plus, les développeurs ont intégré un système d'icône qui annonce lorsqu'un ennemi va lancer une attaque puissante, quand il ne peut être interrompu ; le jeu indique même divers changements de statut comme le saignement, après un coup de couteau ou de griffe, ou la confusion. Enfin, le titre de Hero Corp se distingue par une ambiance Comics très marquée. Les vignettes de chaque niveau sont inspirées par des couvertures d'albums Marvel ou DC, mais c'est tout l'univers du jeu qui s'inscrit dans le monde des Super héros, les protagonistes comme les vilains disposant de capacités évocatrices. Avec sa progression a embranchements et ses trois fins différentes, cette production a donc quelques vrais arguments à faire valoir.

Benoit Barny








 

Partagez sur :

 

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2022