LAYER SECTION & GALACTIC ATTACK S-TRIBUTE
Japon - 2022
Image plateforme « PC »Image plateforme « Playstation 4 »Image plateforme « Xbox One »Image plateforme « Nintendo Switch »
Image de « Layer Section & Galactic Attack S-Tribute »
Genre : Shoot'em up
Musique : Divers
Développeur : City Connection
Durée : faible
Langue : Français
Distributeur : City Connection
Date de sortie : 28 avril 2022
Jeu : note
Technique : note
Jaquette de « Layer Section & Galactic Attack S-Tribute »
portoflio
LE PITCH
Afin de régler les nombreux problèmes environnementaux, l'humanité construit un super ordinateur capable de gérer les ressources mondiales de manière autonome. Malheureusement, le système est un jour corrompu, ce qui mène quasiment l'humanité à l’extinction.
Partagez sur :
Le Jugement dernier

Après Space Invaders, Taito n'a pas cessé de nourrir le genre Shoot'em Up. Parmi les productions de l'éditeur japonais, on peut citer Layer Section, renommé Galactic Attack à l'international. Mais il s'agit en fait du portage console du jeu d'arcade RayForce... alias Gunlock en dehors du Japon.

Sous ces quatre appellations se cache donc un seul et même jeu, sorti dans les salles japonaise en 1994, avant d'être porté sur Saturn l'année suivante ; S-Tribute fait d'ailleurs référence à la nouvelle gamme de portages dédiés à la console de SEGA que l'éditeur City Connection inaugure en cette occasion. Pour rappel, Layer Section est un Shoot'em Up vertical qui se distingue tout de même grâce à ses deux systèmes de tir : outre l'attaque frontale qui permet au vaisseau RVA-818 X-LAY de faire le ménage devant lui, on dispose également de lasers auto-guidés. Un réticule de visée permet en effet de verrouiller plusieurs cibles situées à plus basses altitudes, comme des tanks et des tourelles posés sur la terre ferme ou tout simplement d'autres appareils volants capables de passer d'un plan à l'autre grâce à un effet de relief assez spectaculaire pour l'époque. Il est d'ailleurs recommandé d'éliminer ces derniers rapidement avant qu'ils n'inondent l'écran de leurs boulettes. Ce système de visée sera repris dans les suites que sont RayStorm (qui a connu une refonte HD sur Xbox 360 et PS3) et RayCrisis et inspirera un certain nombre de titres plus récents comme l'excellentissime Crimzon Clover, pour ne citer que celui-ci.

 

rétro-laser en action


Si Layer Section / Galactic Attack revient avec son apparence graphique d'origine, l'adaptation de ce bon vieux classique est, comme souvent, l'occasion d'apporter quelques fonctionnalités très pratiques pour les débutants et les joueurs occasionnels. Il est ainsi possible de sauvegarder sa progression à n'importe quel moment et de rembobiner l'action de quelques secondes afin de retenter sa chance immédiatement après un échec ; on trouve même un mode Ralenti pour lire plus facilement une séquence délicate, même si les déplacements de son vaisseau sont alors soumis au même rythme. Enfin, de nouveaux paramètres permettent de choisir le niveau de départ, de conserver les améliorations des armes après une vie perdue ou encore de modifier l'évolution de la difficulté dynamique, afin d'éviter qu'elle augmente ou, au contraire, pour la fixer au maximum dès le départ. Les experts peuvent justement profiter du classement en ligne pour comparer leur meilleur score avec celui d'autres rivaux à travers le monde et situer leur niveau de maîtrise. Les connaisseurs, tout comme les néophytes peuvent donc accueillir avec joie ce portage fidèle aux moutures d'origines et désormais accessible facilement au plus grand nombre.

Benoit Barny






 

Partagez sur :

 

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2022