TALES OF ARISE
Japon - 2021
Image plateforme « PC »Image plateforme « Playstation 4 »Image plateforme « Xbox One »Image plateforme « Playstation 5 »Image plateforme « XBox Series X »
Image de « Tales of Arise »
Genre : RPG
Musique : Motoi Sakuraba
Développeur : Namco Bandai
Durée : élevée
Langue : Voix anglaises et japonaises, Textes français
Distributeur : Namco Bandai
Date de sortie : 10 septembre 2021
Jeu : note
Technique : note
Jaquette de « Tales of Arise »
portoflio
site officiel
LE PITCH
Pendant 300 ans, Rena a imposé son joug sur Dahna, pillant les ressources de la planète et dépouillant le peuple de sa dignité et de sa liberté. Notre histoire commence avec deux personnes nées dans des mondes différents, chacune cherchant à changer son destin et tendre vers un nouveau futur.
Partagez sur :
J-RPG triple WAAAAH !

Du haut de ses 26 ans, la série des Tales of nous en a fait voir de toutes les couleurs. Et après plus de cinq ans d'absence, elle est revenue se rappeler à notre bon souvenir en septembre dernier avec Tales of Arise. Et une fois lancé, on y joue comme un petit fou. C'est qu'il est vraiment bien, le bougre !

Que ce soit en termes techniques, graphiques ou au niveau de la mécanique de jeu, Tales of Arise réussit un quasi sans faute sur tous les plans. Et ce, dès le premier contact. Au niveau graphique, la direction artistique du titre est vraiment fine et particulièrement travaillée, proposant des compositions toujours équilibrées, que ce soit au niveau de la colorimétrie, de la topographie et même dans les jeux de particules et autres techniques infographiques. L'esthétique 2D par un traitement 3D est on ne peut plus réussi. Le travail apporté à l'effet de contour au trait est particulièrement élégant et nous plonge dans un univers réellement à mi chemin entre le dessin japonais et l'image de synthèse. Juste assez pour y croire mais sans chercher à masquer son support pour autant. Et cette réussite est constante tout le long du jeu. À n'en pas douter, la variété des environnements du monde de Tales of Arise a du mettre à l'épreuve la créativité plastique et technique des graphistes. Au final, il en résulte un titre à la signature visuelle à la fois puissante et singulière. Et le petit plus : la configuration requise pour y jouer dans de bonnes conditions n'est pas bien élevée. Un PC relativement modeste devrait être capable de le faire tourner en 1080p sans trop de concession. Du grand art.

 

Triple impact


L'autre aspect sur lequel Tales of Arise brille particulièrement se situe au niveau de la mécanique de combat. Fidèle à la série, cet épisode joue sur un système hybride contenant des aspects d'action rpg encapsulés dans du rpg classique. En effet, quand vous évoluez dans le monde et que vous rencontrez un ennemis, vous êtes transportés dans une fenêtre à part uniquement dédiée au combat. Mais dans cette fenêtre, vos commandes de frappe sont instantanées. Seules les attaques spéciales ont besoin d'attendre qu'une jauge ou autres conditions soit remplies. Quant à vos partenaires, ils sont semi autonomes et se battront seuls tant que vous ne leur donnerez pas d'instruction particulière. La principale spécificité de Tales of Arise par rapport aux autres épisodes de la série, c'est qu'il accélère le rythme des combats en simplifiant les enchaînements et les sert avec une mise en scène particulièrement puissante. Les effets d'impacts sont autant mis en valeur par les animations que par la mise en couleur ou le son. Et la mécanique joue subtilement sur un effet crescendo qui s'arrange pour terminer les combats sur une furie spectaculaire. Au sortir d'une confrontation, on est souvent épaté par la puissance de la conclusion... Et on en redemande très vite. De ce fait, les joutes s'enchaînent facilement et avec beaucoup de plaisir.

 

Droit au but


Les combats sont agréables en toute circonstance, que l'on opte pour de l'action brouillonne ou pour une planification stratégique. En effet, tout ce qui se passe à l'écran est toujours extrêmement lisible. Il en est de même pour les autres menus, que ce soit au niveau de la carte du monde ou pour la gestion des compétences de vos personnages. Un gros travail d'ergonomie a été fait pour rendre toutes les informations sensibles clairement accessibles et on est rarement pris en défaut. Jauge de furie, état des alliés, contre attaque suite à une esquive ou navigation, tout est pensé pour être utile, simple et sans fioriture. On évolue dans tous les aspects du jeu très confortablement.
Cette philosophie d'efficacité pragmatique se retrouve également dans le développement de l'histoire. Le joueur est toujours mû par un objectif simple et égoïste. Il n'y aura aucun détour inutile pour compléter une quête chargée d'allonger la durée de vie. Le rythme est bien maîtrisé, l'exploration est toujours payante et les quêtes annexes apportent un plus à l'aventure. On pourra peut être reprocher au titre d'être linéaire sur ses débuts mais le level design global compense largement ce petit écueil. On avance avec un vrai sentiment de voyage et de découverte, vers un objectif clair.

''Tales of est mort, vive Tales of''? L'épisode Arise est assurément un tournant majeur pour la série, qui reprend de très belles couleurs. Dynamique, chatoyant et entraînant, Tales of Arise propose une expérience vidéoludique réellement agréable. La difficulté est bien dosée, l'économie équilibrée, le rythme des chapitres bien calibré et l'histoire réserve son petit lot de surprises, juste comme il faut. Nous pouvons le dire sans hésiter : Tales of Arise doit faire partie de votre ludothèque. Ça tombe bien, il est disponible sur la majorité des supports.

Sélami Boudjerda












Partagez sur :

 

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2021