TANDEM
France - 2021
Image plateforme « PC »Image plateforme « Playstation 4 »Image plateforme « Xbox One »Image plateforme « Nintendo Switch »
Image de « Tandem »
Genre : Plates-formes
Musique : Guillaume Nicollet
Développeur : Monochrome Paris
Durée : moyenne
Langue : Français, anglais.
Distributeur : Hatinh Interactive
Date de sortie : 21 octobre 2021
Jeu : note
Technique : note
Jaquette de « Tandem »
portoflio
site officiel
LE PITCH
L'enfant Thomas Kane, fils unique d'un célèbre magicien, a disparu sans laisser de trace ? N'est-ce pas là le plus beau tour de passe passe ?! Ne cherchez pas plus loin. Emma et Fenton se proposent d'élucider ce mystère en deux plans, trois mouvements ! On parle d'une fille de 10 ans et d'un ours en peluche. Ce duo sera-t-il assez atypique pour élucider la mystérieuse disparition ?
Partagez sur :
Mon doudou préféré

Un casse tête d'halloween à l'ambiance Victorienne avec une légère fragrance steam punk ; c'est ce que vous propose Tandem. Mais ne vous y trompez pas : derrière cette présentation à l'allure fourre tout se cache un petit titre qui a une vision claire de ce qu'il veut proposer. Simple et original, comme un projet étudiant, il compense ses faiblesses par une envie de bien faire bien palpable. Et ça, ça nous parle !

Tandem est extrêmement simple à expliquer : c'est un jeu de réflexion en 3D qui se développe sur deux plans. Un plan en vue zénithale qui se joue avec Emma, la jeune fille. Un plan en vue latérale qui se joue avec Fenton, l'ours en peluche. Ces deux plans sont liés par une étrange interaction : les éléments noirs qui évoluent au niveau d'Emma sont autant de surfaces solides au niveau de Fenton. Quant aux éléments qui se trouvent au niveau de Fenton, il peuvent activer des mécanismes qui débloqueront des obstacles entravant le plan d'Emma. Vous devrez donc contrôler ces deux personnages tour à tour pour que chacun puisse contribuer à l'avancée de son partenaire et sortir du dédale que représente chaque niveau.
Tandem est simple à expliquer. Et pourtant, il n'a pas du être facile de développer. En effet, rien qu'au niveau du game design, il a fallu systématiquement envisager des énigmes à résoudre sur deux plans. Et avec 45 niveaux au programme, les artistes de chez Monochrome Paris ont dû bien se creuser les méninges pour proposer une nouvelles thématiques et de nouvelles mécaniques de progression assez régulièrement pour éviter la monotonie. Et à ce niveau, on peut dire que le contrat est rempli.

 

easy to learn, easy to play


D'un point de vue technique, c'est encore pire : avec tous les éléments dynamiques qui entrent en compte dans la résolution d'un puzzle, il a certainement fallu prendre en compte un maximum de situations pour éviter de coincer le joueur. Imaginez un peu : Emma porte avec elle une sorte de lampe à huile qui projette son lot d'ombres, qui se superposent à celles déjà produites par d'autres sources de lumière, telles que des lampadaires. On comprendra bien vite que la projection des ombres issues de la lampe d'Emma peuvent prendre des proportions dantesques. Pourtant, nous n'avons jamais été pris en défaut. On sent que sur cet aspect, le jeu a été minutieusement réglé. Vous ne pourrez pas prendre le contrôle de l'ours Fenton si ce dernier se trouve dans l'ombre. Vous ne pourrez jamais prendre le contrôle d'Emma si Fenton n'est pas posé sur une surface fixe, qui n'est pas affectée par un mouvement (d'une ombre ou d'un fluide, etc.). Et dans tous les cas, il est possible de réinitialiser la position de Fenton en cas de besoin. En d'autres termes : le gameplay est vraiment solide et si d'aventure vous sentez que vous avez trouvé une solution ''sale'', vous finissez toujours par comprendre ce qui vous a échappé. La technique est carrée. Et c'est parce que c'est carré que ça tourne rond !

Foncièrement, on ne pourra pas reprocher grand chose à Tandem. Maniable et bien fini sur le fond, il ne pêche finalement que sur la forme, avec une direction artistique qui sent un peu l'opérateur junior : utilisation constante d'une focale courte, spéculaires très dures et lumière crue. Rien de bien méchant. Un mode deux joueurs aurait été intéressant. On laissera les couples s'échanger la manette à la main. Pour le reste, on a un univers prenant et des puzzles qui s'enchaînent bien. Mais surtout, le jeu reste très solide malgré tout ce qui se passe. Pour moins de 25€, les joueurs ne prendront pas de risque en s'y essayant.

Sélami Boudjerda








Partagez sur :

 

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2021