SPACE INVADERS INVINCIBLE COLLECTION
Japon - 2021
Image plateforme « Nintendo Switch »
Image de « Space Invaders Invincible Collection »
Genre : Shoot'em up
Musique : Divers
Développeur : Taito Corporation
Durée : moyenne
Langue : Français
Distributeur : ININ Games
Date de sortie : 17 août 2021
Jeu : note
Technique : note
Jaquette de « Space Invaders Invincible Collection »
portoflio
LE PITCH
Square-Enix et ININ Games se sont associés pour offrir à Space Invaders, véritable jeu culte, un retour dans l'actualité.
Partagez sur :
le retour des envahisseurs

Pour les quarante ans de sa sortie occidentale, Space Invaders revenait dans l'actualité sous la forme d'une sympathique compilation. Mais ININ Games semble bien décidé à poursuivre les festivités avec une anthologie plus complète dans la foulée.

Paru quelques mois plus tôt, Space Invaders Forever réunit trois variantes du jeu d'origine : le très coloré et dynamique Extreme, Gigamax 4 SE, la version jouable à plusieurs et l'exotique Arkanoid Vs Space Invaders. Ces trois jeux revisitent le principe de base et offrent l'occasion aux fans comme aux curieux de redécouvrir l'œuvre de Tomohiro Nishikado sous un nouveau jour. Seulement, si ces trois titres s'avèrent dignes d'intérêt, il faut reconnaître qu'une saga aussi importante mérite quelque chose de plus exhaustif. C'est désormais le cas grâce à Invincible Collection qui réunit cette fois onze jeux. Ceci inclut notamment la version parue dans les salles d'arcade japonaises en 1978, en noir et blanc mais aussi en couleurs. L'ancêtre du Shoot'em Up revient ainsi pratiquement comme à l'époque et rappelle au passage les nombreux standards qu'il a instauré, comme les vies multiples, le défilement des ennemis, la mécanique de couvertures destructibles, l'enregistrement des scores ou encore l'habillage musical, aussi sobre puisse-t-il être. Plusieurs décennies plus tard, ses gros pixels vaguement animés semblent anecdotiques mais, lorsque l'on se replace dans le contexte de sa sortie initiale, on comprend vite comment les joueurs d'alors ont été happés par le phénomène.

 

des aliens immortels


Outre la suite directe Space Invaders Part II, Invincible Collection comprend, entre autres, les épisodes modernisés que sont Majestic Twelve - Space Invarders Part IV et Super Space Invaders '91. Bien qu'ils soient présents sous la forme de deux entrées distinctes à l'écran de sélection, il s'agit pourtant du même jeu, à la différence que la première version permet de sélectionner l'ordre des niveaux tandis que la seconde impose un parcours prédéterminé. Ce volet se distingue non seulement par ses graphismes bien plus élaborés, mais aussi par le bouclier qui permet au joueur d'encaisser quelques tirs ennemis ou les bonus obtenus lorsque l'on abat un OVNI ; ceux-ci octroient alors des attaques spéciales bien plus efficaces que le tir de base. La liste comprend également Lunar Rescue et Space Cyclone. Paru respectivement en 1979 et 1980, ces derniers demeurent plus proches de leur prédécesseur que leurs titres le laissent entendre. Lunar Rescue montre toutefois son originalité puisque, cette fois, le vaisseau du joueur ne reste pas cantonné au bas de l'écran ; il faut en effet gérer une phase d'atterrissage d'une part puis regagner le haut de l'écran en prenant soin de ne pas percuter d'obstacle. Enfin, cette collection comprend quelques options pratiques comme la sauvegarde rapide, l'affichage, ou non, des scanlines, le tir rapide ou l'inclinaison de l'écran pour jouer en mode TATE, ainsi qu'une option Challenge qui permet de rejouer chaque titre dans des conditions spécifiques.

Space Invaders Invincible Collection est ainsi une vraie bénédiction pour les amateurs de jeux de tir avides de culture vidéoludique. Il est simplement regrettable que l'éditeur n'ait pas choisi de publier celle-ci directement afin d'éviter un doublon avec Space Invaders Forever. On peut également déplorer qu'il s'agisse d'une exclusivité, même si la console de Nintendo apparaît comme un choix plutôt pertinent.

Benoit Barny




Partagez sur :

 

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2021