LA BIBLE GAMEBOY
France - 2013
Image plateforme « Game Boy »
Image de « La Bible Gameboy »
Genre : Livre
Musique : Divers
Développeur : Pix n Love
Durée : élevée
Langue : Français
Distributeur : Pix n Love
Date de sortie : 28 octobre 2013
Jeu : note
Technique : note
Jaquette de « La Bible Gameboy »
portoflio
LE PITCH
La Bible ultime consacrée à la célèbre portable monochrome de Nintendo
Partagez sur :
Vous jouiez où avec le votre ?

Les plus jeunes ne le savent sans doute pas, mais quelques années avant la tonitruante DS, Nintendo avait déjà raflé la mise avec sa première console portable : la (ou le ?) mythique Gameboy. Une machine pourtant bien lourde et en noir et blanc et accédant difficilement à la puissance de la fameuse NES. Un mystère que vient décortiquer la très attendue Bible Game Boy de Pix'n Love.

C'est qu'effectivement, sur le papier en cette fin des années 80, le pari est loin d'être gagné. Pourtant comme nous l'explique brillement le bouquin en présence, tout cela découle d'une volonté farouche de Nintendo de proposer une machine portable assurant à la fois une ludothèque complète et variée, mais aussi un tarif concurrentiel et une faible consommation de piles. Un véritable challenge, voir un casse tête inextricable confié au célèbre Gunpei Yokoi, déjà créateur des incroyables Game & Watch. Imaginé comme un prolongement de ces jeux électroniques, la Game Boy aura manqué de lui couter sa carrière et son sang froid à de multiples reprises tant les évolutions techniques nécessaires et les ajustements (le fameux écran en faux n&b) ne seront qu'une succession de contrariétés, de rendez-vous manqués... mais aussi de grands coups de chance avec par exemple le report au dernier moment d'une certaine concurrente : la Lynx d'Atari. Comme toujours avec la gamme La Bible, c'est à une grande aventure industrielle, humaine et artistique à laquelle le lecteur est convié, plongeant directement dans une époque d'aventuriers du jeu vidéo ou Nintendo en particulier avait le don pour avoir le nez creux.

 

Attrapons-les !


Car si les journalistes de l'époque furent excessivement sceptiques en voyant débarquer cette épaisse console grise à l'écran jaunâtre, les players n'y réfléchiront pas à deux fois, ne pouvant passer à coté d'un premier, et inoubliable, Super Mario Land (épisode détonnant programmé par une autre team que celle de Miyamoto), tandis que l'occident se ruait littéralement sur la possibilité de trimbaler un Tetris dans la poche et ce jusqu'aux commodités. Devant les millions de consoles vendues, les quantités astronomiques de cartouches écoulées, la Game Boy, autant voir plus que la NES, devient un phénomène de société et connaitra quelques petites refontes (la Pocket, la Color) et même un second souffle dévastateur en 1996 avec le débarquement d'un certain Pokémon ! Comme a chaque fois, le volume est tout simplement passionnant, bourré d'infos précises et techniques (mais jamais inabordables), agrémenté de quelques visuels informatifs et nostalgiques (les bonnes vieilles pubs) et s'achève sur une énorme section regroupant l'intégralité des softs sortis sur la machine (près de 1300 !!!!) avec à chaque fois une présentation succincte et un joli petit screen pour se remettre dans l'ambiance. Des premiers opus de Mana et Saga (re-titrés Final Fantasy Legend aux USA), des portages NES et Super Nintendo (Street Fighter, DuckTales) à l'apparition du rondouillard Kirby, de l'un des meilleurs épisodes de The Legend of Zelda en passant par la multitude d'adaptations de séries, BDs et films sans oublier les logiciels typiquement nippons et les grosses daubasses, la ludothèque est l'une des plus généreuses et diversifiées qui soit. Tout y est et les vrais amoureux des jeux vidéo ne peuvent passer à coté d'un tel ouvrage de référence. Et puis y a notre petit Benoit qui a bossé dessus alors...

Nathanaël Bouton-Drouard








Partagez sur :

 

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2022