SLUMBER PARTY MASSACRE NEW GEN
Slumber Party Massacre - Afrique du Sud - 2021
Image plateforme « Blu-Ray »
Image de « Slumber Party Massacre New Gen »
Genre : Horreur
Réalisateur : Danishka Esterhazy
Musique : Andries Smit
Image : 1.77 16/9 Compatible 4/3
Son : Anglais DTS-HD Master Audio 2.0 et 5.1, Français DTS HD Master Audio 2.0
Sous-titre : Français
Durée : 86 minutes
Distributeur : Rimini Editions
Date de sortie : 1 juillet 2022
Artistique : note
Technique : note
Interactivité : note
Jaquette de « Slumber Party Massacre New Gen »
portoflio
LE PITCH
Dana et ses amies sont en route pour une inoubliable soirée pyjama. Mais un problème de voiture les oblige à passer la nuit dans une cabane isolée, où leur petite fête pourrait bien se transformer en terrifiant cauchemar. En effet, un tueur armé d’une perceuse rôde alentour… Et si tout cela ne devait rien au hasard ?
Partagez sur :
Killer Queens

Passant tous plus ou moins à la moulinette du remake / reboot / suite hommage et autres relectures modernistes, voici donc un nouveau (petit) classique du slasher remis aux goûts du jour avec l'inattendu Slumber Party Massacre. Une petite prod signée Shoot ! et SyFy mais qui en a dans le pyjama.

S'il ne trône pas fièrement parmi le firmament des meilleurs slashers première génération, Slumber Party Massacre marquait cependant déjà sa différence en 1982 en étant signé par une militante féministe déclarée. Certes Amy Holden Jones (Love Letters, le scénario de Proposition indécente ou de Mystic Pizza) dû composer avec les désidératas commerciaux du patron Roger Corman (des nichons ! des nichons !) mais les compensa non sans malice par un détournement bien malin des clichés du genre et une mise à mal de la virilité dans son ensemble. Le début d'une trilogie qui devint rapidement bien plus basique, mais qui connait aujourd'hui un écho tardif par cette relecture nommée à son tour sobrement Slumber Party Massacre. Le film s'ouvre d'ailleurs par le désormais traditionnel flashback nostalgique et son hommage appuyé au kitch d'autrefois avec une soirée pyjama qui naturellement émoustille notre assassin à la longue perceuse à foret qui va s'efforcer de les massacrer rapidement, avec beaucoup d'amour et d'effets gores bienvenus. Pas timide pour un sou, le film de 2021 impose d'emblée son envie de satisfaire les amateurs du genre, mais aussi son envie de s'inscrire dans la continuité du film original. Laissé pour mort, le tueur Russ Thorn et sa gueule d'attardé, n'aura alors à attendre que quelques années pour que la fille de l'unique survivante du massacre et sa bande de copine ne reviennent sur les lieux pour se frotter un peu elles aussi au son de la musique pop.

 

quart d'heure américain


Réalisé et écrit par un duo de femme, Danishka Esterhazy (The Banana Splits Movie) et Suzanne Keilly (Ash vs Evil Dead), ce Slumber Party Massacre, renommé New Gen en France, en reprend le détournement des codes bêtement machistes du genre et l'aborde plus frontalement encore, renversant par un bon petit twist le rapport des forces, mais aussi en inversant joyeusement les rôles entre le groupe de jeunes femmes et leurs équivalents masculins préparant leur propre fêtes quelques pas plus loin. Tout aussi crétins que ne l'étaient les bimbos autrefois, c'est eux qui se livreront une bataille de polochons en tenue sexy et au ralenti, tandis que l'attendue scène de douche ravira mesdames par un bel étalon dans le plus simple appareil se passant lascivement la savonnette sur tout le corps. Forcément assez drôle et constamment rejoint par une série de détournements phalliques et de castrations symboliques (la petite panne du foret géant, la guitare coupée en deux...) entre esprit potache et démonstration post-moderne. Une approche qui a aussi le mérite de ne jamais restreindre l'efficacité même du slasher des familles avec une succession bien corsée de meurtres violents multipliant les perforations barbares, les décapitations définitives, les visages arrachés et autres œils crevés grâce à un bon vieux pistolet à clous, qui démontre que le film ne prend jamais le genre de haut mais plutôt le secoue avec une tendresse un peu brutale.

Produit par Shout ! et diffusé au départ en exclusivité sur la chaine SyFy, Slumber Party Massacre New Gen reste un divertissement horrifique agréablement surprenant, plutôt fun et moderne.

Nathanaël Bouton-Drouard








 

Partagez sur :
 

Image :
Tourné en numérique le nouveau Slumber Party Massacre n'a pas vraiment de grande difficulté à s'immiscer sur une galette Bluray : la définition est plutôt solide, l'image est creusée et finement détaillée, les couleurs parfaitement contrastées et les noirs profonds et stables. Pas de grands reproches à faire, un transfert de qualité.

 


Son :
D'origines télévisuelles, le film est forcément proposé avec deux pistes DTS HD Master Audio 2.0 (vo et doublage français un peu horripilant). On trouve aussi un plus fluide et légèrement plus dynamique DTS HD Master Audio 5.1 pour la version anglaise avec quelques accents bien marqués et surtout quelques ambiances un peu plus présentes.

Liste des bonus: Bande-Annonce.

 

 

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2022