JAMES BOND 007 : OPéRATION TONNERRE
Thunderball - Angleterre / Etats-Unis - 1965
Image plateforme « Blu-Ray »
Image de « James Bond 007 : Opération Tonnerre  »
Genre : Espionnage
Réalisateur : Terence Young
Musique : John Barry
Image : 2.35 16/9
Son : Anglais en DTS HD Master Audio 5.1, français DTS 5.1
Sous-titre : Français, anglais, Espagnol…
Durée : 130 minutes
Distributeur : Fox Pathé Europa Home Entertainment
Date de sortie : 31 octobre 2008
Artistique : note
Technique : note
Interactivité : note
Jaquette de « James Bond 007 : Opération Tonnerre  »
portoflio
LE PITCH
L'organisation criminelle SPECTRE détourne un avion de l'OTAN transportant deux bombes atomiques et réclame une rançon au gouvernement britannique. L'agent secret James Bond est envoyé aux Bahamas à la recherche de Domino, la sœur du commandant Derval, qui pilotait le Vulcan. Celui-ci a en fait été tué et remplacé par un sosie. 007 découvre que l'instigateur de l'opération est un dénommé Emilio Largo, un homme riche et cruel passionné par les requins…
Partagez sur :
Sex Bomb

En 1965, James Bond n'est plus un héros de la guerre froide, mais une icône. Une icône qui comme beaucoup d'autres se fait peu à peu rattraper par son époque et suit la révolution en marche alors que Terrence Young, réalisateur de la première heure, se dirige lentement vers la sortie.

 

Ah, les années yéyé. Musique pop sirupeuses, jupes courtes, filles à couettes sages mais délurées, les Beatles bien sûr.... Et James Bond. Difficile en soi pour l'agent secret classe instauré par Sean Connery et Terrence Young de résister à l'appel des sirènes colorées. La licence prend donc un tournant inédit, profitant de l'incroyable succès de Goldfinger pour se détourner progressivement de l'aspect espionnage sérieux issu de l'œuvre de Ian Flemming, au profit des futurs codes du cinéma d'action moderne. Le film s'ouvre d'ailleurs sur un pré-générique proche de l'ambiance du chef-d'œuvre Bons Baisers de Russie avec entre autres une castagne musclée dans un château français, mais s'achève par une fuite de l'agent secret aux commandes d'une roquette kitchissime. Dès lors le film ne va cesser de faire un jeu de va et vient entre une approche solide, presque virile, et de l'autre un détachement plus parodique qu'anglais où pullulent gadgets improbables et situations rocambolesques.

 

It's not unusual

 

Ce sont ces débordements qui deviennent d'ailleurs les héros du film, au détriment de personnages comme Largo, méchant effacé par l'ombre de l'homme au chat, ou Claudine Auger, charmante, mais uniquement là pour faire un défilé de maillots de bain. On reconnaît bien là les travers qui vont peu à peu bouffer la série au cours des années suivantes (surtout chez Moore et Brosnan) et la transformer en farce datée où seul le spectaculaire et l'autocitation font autorité. Mais heureusement pour Thunderball (titre original), Terrence Young et Sean Connery sont encore aux commandes et assurent une certaine classe à l'ensemble. En particulier dans le choix exotique de l'action (viva Bahamas) et les nombreuses séquences sous-marines, romantiquse ou explosives, véritables prouesses techniques pour l'époque et toujours très impressionnantes aujourd'hui. Un dépaysement constant et une pop attitude jouissive qui ont fait la marque de ce Opération Tonnerre, l'un des plus gros succès de la saga, qui connut même un remake détonnant quelques années plus tard sous le titre Jamais Plus Jamais avec l'immense Irvin Kershner (L'Empire contre-attaque) aux commandes. D'ailleurs à quand l'édition collector et la réhabilitation au sein de la série officielle pour ce dernier ?

Nathanaël Bouton-Drouard


Partagez sur :
 

Image :
Pas tout jeune le James Bond, et Thunderball paraît logiquement en légèrement moins bonne forme que les productions plus récentes de la série, avec en particulier les plans de fondus ou de compositions à effets spéciaux au grain envahissant. Mais ne boudons pas notre plaisir car pour le reste, c'est une copie splendide qui est proposée par FPE. En particulier pour un métrage datant de 1965 ! Les couleurs sont bien marquées, le piqué irréprochable et surtout la profondeur de certains plans reste une surprise pour tous ceux qui n'avaient jusque-là connu que les masters SD (c'est-à-dire tout le monde).

 

Son :
Le risque avec les films d'action ayant pris un peu d'âge, c'est de se retrouver avec des mixages dernière génération totalement artificiels. Heureusement pour Thunderball, la piste DTS HD Master Audio 5.1 anglaise profite de son taux de compression pour soigner surtout la limpidité de l'écoute. La dynamique même de la spatialisation sait rester sobre en usant des effets surround excepté lors de rares séquences avec une réelle efficacité,  en privilégiant surtout les enceintes frontales avec une réelle clarté. De son côté, la piste française, DTS mis-débit se montre bien moins performante avec toujours le doublage d'époque particulièrement réussi, mais une tonalité tour à tour légèrement étouffée ou carrément criarde.

 

Interactivité :
Au bout d'un moment le principe de l'interactivité hérité des éditions Ultimates DVD est parfaitement connu. D'un côté quelques featurettes ou best of pour les fans du détail et de la mythologie de Bond, de l'autre une pléthore d'archives de la télévision ou de la radio de l'époque, et enfin au milieu un ou deux documentaires sur le tournage. A l'image des deux commentaires audio très informatifs mais à la tendance soporifique, les nombreux documents présents ici sont souvent redondants les uns avec les autres et frôlent parfois l'indigestion. Reste que si l'on se contente uniquement du documentaire principal et le petit retour sur le phénomène de l'époque, on découvre avec plaisir des anecdotes pertinentes et un amusant regard sur la culture 60's.

 
Liste des bonus : Commentaires audio du réalisateur Terence Young, de Peter Hunt, de John Hopkins et de l'équipe du film, 007 - Compte-rendu de mission : Guide interactif sur le film, Les coulisses du film, Le phénomène Opération Tonnerre, Le making-of d'Opération Tonnerre, Bill Suitor : L 'homme fusée, Comment faire exploser une voiture, Les pubs de James Bond, Repérages et extérieurs de Ken Adam, Opération Tonnerre lance le salon de la navigation, Le monde incroyable de James Bond, Bandes-annonces

 
Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2021