LES VENGEURS ULTIMATE 1&2
Ultimate Avenger I&II - USA - 2006
Image plateforme « DVD »
Image de « Les Vengeurs Ultimate 1&2 »
Genre : Super-héros
Musique : Guy Michelmore
Image : 1.85 16/9
Son : Anglais et français en Dolby Digital 5.1
Sous-titre : Français
Date de sortie : 25 août 2009
Artistique : note
Technique : note
Interactivité : note
Jaquette de « Les Vengeurs Ultimate 1&2 »
portoflio
site officiel
LE PITCH
Enfermé dans la glace depuis 60 ans, le super soldat Captain America est retrouvé par le général Nick Fury qui a besoin de ses compétences de leader pour monter une équipe de super-héros. Malgré leurs différences, les Vengeurs vont devoir désormais travailler ensemble pour contrer une invasion extraterrestre. Mais c’est sans compter le danger que représente le fameux Hulk…
Partagez sur :
Rassemblement!

Si le cinéma se questionne encore sur la faisabilité d'un film regroupant Iron Man, Hulk, Captain America et quelques autres héros costumés sous l'intitulé des Vengeurs, Marvel n'a pas hésité à leur donner vie par le biais de deux longs-métrages animés pour le marché de la vidéo.

Si les carrières solo des principaux personnages Marvel sont quasiment connues de tous, leurs aventures dans l'équipe surpuissante des Vengeurs est un plaisir qui était jusque là réservé aux lecteurs de comics. Dans sa démarche de direct-to-video, la « maison des idées » délaisse donc un temps les récits solitaires pour se lancer dans la production de deux longs-métrages retraçant la naissance de l'équipe et son affrontement contre les envahisseurs Chitauris. Mais il n'est ici aucunement question de s'inspirer de la première version de la team (datant de 1963), l'équipe de production préférant largement adapter directement la version dites Ultimate (d'où le titre). Une incarnation modernisée ou toute la bande est engagée pour devenir une troupe anti-armes de destruction massive, mais où leurs individualités font autant de dégâts que leurs ennemis. Une vision résolument adulte dû tandem Miller / Hitch dont, il faut bien le reconnaître, on ne trouve que peu de traces de l'exigence d'écriture et les thématiques politiques dans le premier Les Vengeurs Ultimate. S'efforçant de présenter tous les personnages et de livrer un bon lot de bastons, le script ne prend guère le temps d'approfondir les liens qui unissent, ou désunissent, la petite bande.

Super-friends


Du coup Vengeurs Ultimate II paraît immédiatement moins superficiel. Poursuivant certains des éléments développés dans le premier film, le second profite d'un scénario quasiment inédit. Malgré l'arrivée tonitruante de la Panthère noire (premier super-héros black de l'histoire du comics) et un énorme final de quinze minutes rappelant avec bonheur Le Retour du Jedi, les scénaristes ont ici réussi à prendre leur temps pour explorer plus avant le caractère irascible de Giant-Man, ou les difficultés pour un Captain America d'un autre temps à accepter le monde moderne. Des bribes certes, mais qui crédibilisent l'aventure et laissent vivre un peu des héros qui sont autre chose que des muscles en collants. Même si le premier essai est tout à fait agréable, il est clair que le second opus est largement plus réussi : mieux écrit, plus fun et surtout plus ambitieux dans son approche du spectaculaire. A l'arrivée, voilà deux long-métrages qui auraient parfaitement mérité de donner naissance à une série TV du même acabit... mais on sait qu'à la télévision en dehors de Wolverine, Marvel porte des œillères.

Nathanaël Bouton-Drouard

 

 

 

 

 

Partagez sur :
 

Image :
Le film ayant été produit uniquement sur support numérique, le transfert apparaît d'une grande pureté avec des couleurs très contrastées et des aplats bien définis. L'animation en général offre un encodage facilité. La compression est donc ici une nouvelle fois d'excellente qualité et les contrastes parfaitement découpés. Si comme leurs deux camarades Iron Man et Dr Strange, les deux Vengeurs Ultimate affichent parfois de disgracieux effets d'escalier sur les contours de certains personnages, ces petits défaut sont ici nettement moins marquants.

 

Son:
Produits pour le marché de la vidéo, ces films d'animation n'en oublient pas pour autant que nous sommes à l'heure des Home Cinéma et se fendent de deux mixages Dolby Digital 5.1, en français et en anglais. Deux pistes très équivalentes qui mettent légèrement en avant les dialogues mais assurent tout de même le spectacle en soutenant les passages plus musclés (baston entre héros, invasion alien) en réveillant la dynamique de l'installation.

 

Interactivité :
A l'image des longs-métrages Marvel habituels, la politique éditoriale de ces éditions DVD s'attache après s'est vautré dans une courte promo (extraits des making of de Iron Man et Dr Strange) et une sorte de bêtisier du doublage assez pathétique, à explorer les origines des personnages. C'est en l'occurrence les Vengeurs dont le petit doc accompagnant le premier film brosse un rapide historique. Une remise en situation, un rappel de l'étincelle Stan Lee / Jack Kirby, de la symbolique du groupe de personnages, des évolutions, des pertes de vitesse et des dernier soubresauts (sous la direction de Brian Michael Bendis)... Un peu speed pour les néophyte, mais au moins le supplément n'hésite pas à calmer le rythme lorsqu'il est question de l'immense George Perez qui aura dessiné parmi les meilleurs numéros. Parfait complément, « L'univers Ultimate » proposé avec le second métrage, s'intéresse lui à la création de... l'univers Ultimate et en particulier des imparables deux premiers volumes des Ultimates signé Mark Millar et Brian Hitch. Du travail en tandem, au débat causé par une tagline « anti-français »... Tout y est. Un véritable making of de la BD totalement indispensable aux lecteurs et tout juste gâché dans les toutes dernières minutes par quelques propos bien promo sur les adaptations animées.

 

Liste des bonus : Film 1 : Le retour des vengeurs (23'), Bandes-annonces - Film 2 : L'univers Ultimate (24'), les présentations de Docteur Strange et Iron Man (6'), le bêtisier (4'), bandes-annonces

 

 

 
Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2022