Benedetta de Paul Verhoeven
L'Échine du Diable de Guillermo del Toro
Kaamelott Premier Volet d'Alexandre Astier
Rejoignez-nous sur :
Image de « Light of My Life de Casey Affleck »

Signant en 2010 le documenteur I'm Still Here, vaste blague pas bien drôle concoctée avec Joaquin Phoenix, Casey Affleck revient à la charge neuf ans plus tard avec ce Light of My Life désastreux, post apo aussi trépidant qu'un manuel de montage Ikea. Croisons les doigts pour qu'il s'arrête là.

Image de « Les Révoltés de l’an 2000 de Narciso Ibáñez Serrador »

Que ce soit par le prisme de la science-fiction avec le Village des Damnés ou de la religion avec La Malédiction, les histoires mettant en scène de charmants bambins provocants, volontairement, la mort des adultes autour d'eux, ont toujours marqué l'imaginaire collectif. Mais peut-on oser traiter le sujet comme l'a fait Narciso Ibáñez Serrador de manière aussi frontal et naturaliste, pour accoucher d'un film devenu instantanément culte.

Image de « The Vigil de Keith Thomas »

S'il est un aspect de la culture juive que le cinéma a peu abordé, c'est bien son folklore, ses mythes et ses démons. Avouons que, face aux horreurs bien réelles et souvent au-delà du concevable de la Shoah, les esprits et autres créatures imaginaires semblent faire pâle figure. Pour son premier long-métrage, Keith Thomas tente de faire le lien entre superstitions d'un autre temps et traumatismes contemporains.

Image de « The Goya Murders de Gerardo Herrero »

Depuis quelques années, le thriller Ibérique fait un retour en force sur les écrans. Avec le succès critique et public de La isla minimà, de nombreux polars ont traversé la frontière pour arriver chez nous, parfois au cinéma ou directement en sortie vidéo, et ce Goya Murders sortit en 2019, en fait partie.

Image de « Midnight Runner d'Hannes Baumgartner »

Pour son premier long-métrage le réalisateur Suisse Hannes Baumgartner, ne choisit pas la facilité et adapte un fait divers meurtrier ayant réellement eu lieu dans son pays. Mais ce qui a attiré l'attention du réalisateur n'est pas le meurtre en lui-même mais la personnalité atypique de l'assassin.

Image de « Uncut Gems des frères Safdie »

Fort d'une sortie en salles de l'autre côté de l'Atlantique, récupéré par la plateforme Netflix de l'autre côté, Uncut Gems crée la surprise par la qualité de sa production.

Image de « Hollywood de Ryan Murphy »

Jamais à un contre-pied près, Ryan Murphy, pourfendeur des déviances de l'Amérique au travers de séries comme American Crime Story, American Horror Story, Scream Queens, ou Nip/Tuck, confronte la mode dépressive de la dystopie à une révision de l'âge d'or des studios hollywoodiens. Et si le cinéma américain avait connu sa révolution inclusive dans les années 40 ? Lumineux.

Image de « The Mandalorian Saison 1 »

Sans George Lucas aux commandes, quel avenir pour la franchise Star Wars ? Cette question, Disney et Kathleen Kennedy, l'actuelle présidente de Lucasfilms, se la pose encore, cinq films, une série et un paquet de critiques plus tard. Pour peu que les costards cravates se montrent un peu plus attentifs que d'habitude, The Mandalorian pourrait leur apporter un élément de réponse.

Image de « Judo de Johnnie To »

Les programmations cinés ou VOD sont parfois pleines de mystères. Le choix du jour s'arrête sur Judo (aka Throw Down) qui sort aujourd'hui en copie HD sous pavillon Carlotta pour une durée limitée. Petit film d'un grand cinéaste, il date de cette époque bénie où les cinéphiles d'Occident se rassasiaient jusqu'à plus soif de découverte souvent hors-norme d'Extrême-Orient.

Image de « Les Aventures de Rocketeer de Joe Johnston »

Nous poursuivons notre petit passage en revue des pépites (plus ou moins) oubliées et dissimulées dans les coffres de Disney + avec Rocketeer, succès modeste du début des 90's et un film de super-héros qui, même tourné vers le passé, s'avéra en avance sur son temps.

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2021