MARILYN JESS LES FILMS DE CULTE
France - 2022
Image de « Marilyn Jess Les Films de culte »
Genre : Erotique, Livre
Acteurs : Marilyn Jess
Musique : Divers
Distributeur : Pulse Edition
Date de sortie : 30 octobre 2022
Film : note
Jaquette de « Marilyn Jess Les Films de culte »
portoflio
LE PITCH
Marilyn Jess, les films de culte vous plonge dans la carrière de notre pétillante actrice, de ses premiers pas devant l’objectif jusqu’à ses chefs d’œuvre du X réalisés par Gérard Kikoïne, Claude Mulot et Jean Rollin, des productions américaines aux années Hara Kiri, sans oublier les romans photos. Un livre de cinéma, doublé d’une ode à la beauté et à la sensualité renversante et généreuse d’une star qui a intimement marqué les spectateurs.
Partagez sur :
Nos nuits avec Marilyn

Après un très remarqué, et pour cause, Brigitte Lahaie Les Films de Culte, il était logique que les même auteurs se penchent ensuite sur la carrière de l'autre star féminine de l'Âge d'or du porno français : Marilyn Jess. Une superbe petite blonde pleine d'humour, d'énergie et de de candeur (affichée) qui émoustilla toute le pays, et le reste du monde, pendant une petite dizaine d'année amoureusement racontée dans le présent ouvrage.

Un sacrément bel objet de près de 300 pages en format large, avec du papier de grande qualité, une couverture toute en élégance et à la finition douce, des photos en veux-tu en voilà... pas sûr que la petite Marilyn Jess s'imaginait être canonisée de la sorte un jour. Déjà aux commandes du précédent ouvrage consacré à Brigitte Lahaie, Cédric Grandguillot et Guillaume Le Disez, ici rejoints par Christian Valor sont bel et bien là pour rendre hommage à une carrière X plus mémorable en retracent pas à pas l'ensemble de la filmographie de la demoiselle. De ses premiers pas encore discrets, mais qui frôlent l'évidence dans le diptyque Collégienne à tout faire et Trois lycéennes à Paris, sa première interview introspective dans Exhibition 79 aux cotés de son premier mari (celui qui lui a mis le pied à l'étrier) jusqu'à l'explosion de l'incontournable La Femme objet, puis bien évidemment ses années d'icônes, le nom placé bien en évidence sur les affiches et les jaquettes vidéos, les auteurs évoquent un à un tous les films auxquels à participé ce petit bout de femme, ses rôles et ses performances. Certains doivent se contenter de quelques lignes (faut pas abuser non plus), mais l'ouvrage en profite aussi pour réhabiliter ce qui pouvait encore véritablement s'affirmer comme un cinéma d'exploitation, voir même un cinéma d'auteur en se lançant pour des œuvres comme Exhibition 79, La Femme objet, Adorable Lola (et plus généralement toute les réalisation de Gérard Kikoïne), Lingeries Fines et perverses, Tracy I Love You ou Il était une fois Marilyn Jess (disponible en Bluray dans la même crémerie) dans d'authentiques analyses filmiques.

 

C'était un temps que...


Ambitieux et surprenant, l'idée n'est donc pas seulement de balancer des tonnes de photos plus ou moins inédites de l'actrice et de ses amis, de mettre constamment en avant ses atouts, sa fraîcheur et son entrain à l'ouvrage, mais bien de décrire une époque très particulière du porno, artisanale, libertaire, presque familiale et surtout encore pétrie si ce n'est d'ambitions artistiques mais au moins d'une volonté de bien faire, d'amuser, de divertir, dont elle fut finalement la meilleure représentante. Bien entendu Dominique Troyes (de son vrai nom) se raconte en ouverture avec beaucoup de naturel dans une quinzaine de page partagés entre premières expériences sexuelles, découvertes du porno, décès de son premiers mari, petites anecdotes plus amusantes, souvenirs de tournages et finalement prise de distance avec le métier lors de l'arrivée des tournages en vidéo (plus industriels donc) et la crainte du SIDA. Elle revient aussi tout au long du boquin émailler les pages de quelques souvenirs supplémentaires, aux cotés de ses collaborateurs et amis comme Richard Allan ou Gérard Kikoïne et certains se voient même dotés de quelques portrait bienvenus comme Cathy Ménard ou Olinka, "l'autre Marilyn".

Un livre des plus complet donc qui fourmille de petites surprises comme ces très beaux dessins inédits, quelques photos presque intimes, les pages d'une BD Cicciolina avec Marilyn ou même un projet de BD entièrement dédié à sa gloire. On trouve aussi des chapitres très complets sur ses prestations dans les romans photos italiens Supersex et Erotik, et dans les beaucoup plus foutraques et rigolards de la bande d'Harakiri (aux cotés de Choron, mais aussi Coluche ou Gainsbourg... tout de même!). Si vous aimez Marilyn Jess, vous savez ce qu'il vous reste à faire...

Nathanaël Bouton-Drouard








 

Partagez sur :

 

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2023