The 'Burbs (Les Banlieusards) de Jerry Goldsmith
No Time To Die par Hans Zimmer
Rambo: Last Blood de Brian Tyler
Rejoignez-nous sur :
Image de « The 'Burbs (Les Banlieusards) de Jerry Goldsmith »

Quatrième collaboration entre Jerry Goldsmith et le réalisateur Joe Dante, la géniale et hilarante bande-originale de The ‘Burbs s'offre une nouvelle réédition de luxe via le label La-La Land Records. Avec quelques inédits à la clé et un son cristallin. De quoi justifier amplement ce nouveau passage en caisse.

Image de « No Time To Die par Hans Zimmer »

Qu'on le veuille ou pas, la rencontre entre 007 et le compositeur allemand était inévitable. L'hégémonie quasi totale des sonorités synthétiques et atmosphériques du lascar sur le cinéma d'action contemporain appelait à une confrontation avec les cuivres pop et historiques de John Barry. 

Image de « Rambo: Last Blood de Brian Tyler »

La saga Rambo n'a jamais été, par elle-même, cohérente. Le temps de trois films et d'une décennie pourtant, le concours inespéré de Jerry Goldsmith (peut-être le plus grand compositeur hollywoodien de tous les temps) a assuré à lui seul l'impression d'unité de l'ensemble. C'était un miracle.

Image de « Shazam ! de Benjamin Wallfisch »

Shazam !, le film, se présente à la fois comme une alternative rétro, amusée, aux blockbusters super-héroïques solennels et plombants qui visent constamment la surenchère quitte à en oublier parfois la tenue exacte de leur sujet ; une tendance générale cristallisée musicalement par les murs de son et les uppercuts cuivrés du désormais incontournable Hans Zimmer et de ses innombrables suiveurs.

Image de « Martyrs par Seppuku Paradigm   »

Bien que sorti en 2008 et ayant fait coulé pas mal d'hectolitres de (sang) encre à l'époque et depuis, le film Martyrs réalisé par le protégé de Christophe Gans, Pascal Laugier, restera comme l'une des œuvres (si ce n'est la principale) les plus radicales, crues, viscérales de ce qui fut assimilée comme la fameuse vague horrifique française durant les années 2000.

Image de « Halloween de John Carpenter, Cody Carpenter & Daniel A. Davies »

Après onze opus incluant un chef d'œuvre séminal absolu, une suite opportuniste, un one-shot mal aimé à redécouvrir d'urgence, encore des suites, une suite tardive officielle et sa propre suite, une réinvention et sa suite aussi (vous suivez ?), voici venu le temps du retour d'un des boogeymen les plus emblématiques du 7ème art, cette fois dans le remake reboot de la suite de l'original (compliqué tout ça...).

Image de « La Forme de l'eau par Alexandre Desplat »

The Shape Of Water en est probablement la représentation la plus intimiste de son auteur. Conte adulte tendre et cruel à la fois, véritable ode à l'amour (entre autres), multi-récompensé, il brille par sa profondeur, sa fraîcheur et l'impression de constante lévitation qu'il provoque chez le spectateur, sentiments renforcés par l'hypnotisante composition d'Alexandre Desplat.

Image de « Furi : la BO du jeu par Carpenter Brut & co. »

Sorti tout d'abord en 2016 sur PC, PS4 et XBOX One, le jeu Furi refait parler de lui grâce à une ressortie sur Switch. L'occasion était trop belle pour se repencher sur la BO monstrueusement explosive du titre, éditée chez G4F Records.

Image de « Ça: Il est revenu par Richard Bellis  »

Même si cette mouture 90's a pu les effrayer à l'âge des culottes courtes, il faut bien admettre que la frousse n'est plus vraiment au rendez-vous, et qu'en gros, Ça a quand même bien vieilli, même si la nostalgie aidant peut toujours faire son office. En est-il de même pour le score de Richard Bellis ?

Image de « Ca par Benjamin Wallfisch »

Récit culte parmi les cultes signé Stephen King, déjà adapté en 1990 par Tommy Lee Wallace en mini-série devenue hautement adulée au fil des années par des trentenaires/quarantenaires l'ayant découvert à l'époque, Ca aka It revient hanter nos écrans (et nos nuits ?) sous l'objectif d'Andy Muschietti, et la baguette de Benjamin Wallfisch. Et une fois n'est pas coutume pour un score horrifique « moderne », la surprise est plutôt sympathique ...

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2023