GURVAN
France - 2022
Image de « Gurvan »
Dessinateur : Livia Pastore
Scenariste : Mathieu Mariolle
Nombre de pages : 112 pages
Distributeur : Les Humanoïdes associés
Date de sortie : 4 janvier 2023
Bande dessinnée : note
Jaquette de « Gurvan »
portoflio
LE PITCH
Quelque part dans l’espace, Gurvan s’apprête à quitter le Matérédu qui l’a vu naître : c’est là que sont artificiellement créés puis entraînés les soldats de la Coalition terrienne. En tant que pilote d'intercepteur, Gurvan se retrouve plongé au cœur des combats spatiaux de cette guerre qui se révèle de plus en plus meurtrière… Mais Gurvan et ses coéquipiers savent-ils seulement contre qui ils se battent ? Sa rencontre avec un soldat ennemi pourrait bien bousculer ses c...
Partagez sur :
Pilote rebelle

Les Humanoïdes Associés poursuivent leur collaboration avec les éditions Critic et continuent de raviver la mémoire des grandes sagas de SF française avec la saga de Gurvan, space opera phare de l'œuvre de P.-J. Hérault.

Ce fut l'un des piliers de la collection Anticipation de Fleuve noir au cours des années 70-80, monsieur Hérault délivra une bonne vingtaine de romans indépendants mais aussi trois grandes sagas à l'instar de celle de Cal de Ter. Le récit de Gurvan se situe pour le coup dans l'entre-deux, conçu comme un roman fleuve par son auteur, il fut découpé en trois tomes par l'éditeur historique avant d'être enfin réuni en un seul volume en 2012 par Critic Editions. Une belle manière de remettre en avant une approche plus légère et optimiste du genre, une vision souvent très pacifique et antimilitariste, mais encore et toujours construit comme un vaste récit d'aventure léger et plein de rebondissements. Les petites faiblesses d'une écriture parfois un peu trop évasive sur le contexte général de cet univers en guerre, des personnages aux psychologies rapidement brossées (on est tout de même dans de la lecture à destination des adolescents) et d'un ventre un peu moins rythmé que le reste, se prête pour le coup aisément à une adaptation en bande dessinée.

 

premières victoires


Pas de grandes coupes drastiques à effectuer, pas de simplifications drastiques, Mathieu Mariolle (Les Mondes de Thorgal - Kriss de Valnor, Le Dernier Secret d'Hitler) s'empare à la perfection du récit et lui donne une nouvelle énergie, une juvénilité renouvelée et les grands contours d'un space opera échevelé. Jeune pilote issu des cuves du Matérédu comme tous ses camarades de combats, Gurvan est bel et bien un vrai héros classique, dépassant peu à peu son destin programmé, se posant des questions face à la réalité étalée par les autorités et révélant in fine l'inutilité de cette guerre séculaire et l'inégalité dans laquelle lui et ses frères ont toujours vécu. Avec P.-J. Hérault, les soldats des deux camps sont tous victimes d'un conflit bien entendu absurde, motivé uniquement par le besoin de pouvoir et l'éradication de l'autre des dirigeants. Avec des dialogues efficaces, un enchainement bien rythmé de batailles spatiales spectaculaires et l'explorations de bases futuristes ou de planètes luxuriantes, Gurvan retrouve le charme de la SF d'autrefois, un poil naïve, pleine de découverte, d'action mais aussi d'amorces de réflexions doucement philosophiques et morales sur le monde réel et l'avenir de l'homme. Illustratrice italienne toujours entre deux continents (elle multiplie les projets aux USA et en France), Livia Pastore (Sirènes & Vikings) apporte une bonne dose de fraicheur à l'ensemble, installant des designs simples, crédibles et toujours parsemés d'une touche de rétro, tout en s'embarquant dans quelques dogfight en apesanteur joliment découpés, mais n'oubliant jamais de creuser l'expressivité et l'émotion de ses personnages. Un album bien sympa qui met la tête dans les étoiles et qui signe un bel hommage à la plume de P.-J. Hérault.

Nathanaël Bouton-Drouard


 

Partagez sur :

 

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2023