G.I. JOE A REAL AMERICAN HERO ! 40èME ANNIVERSAIRE
G.I. Joe A Real American Hero #1, 21, 34, 60, 80, 82 152 + G.I. Joe A Real American Hero Year Book #2 - Etats-Unis - 1982 / 1994
Image de « G.I. Joe A Real American Hero ! 40ème anniversaire »
Scenariste : Larry Hama
Nombre de pages : 176 pages
Distributeur : Vestron
Date de sortie : 25 novembre 2022
Bande dessinnée : note
Jaquette de « G.I. Joe A Real American Hero ! 40ème anniversaire »
portoflio
LE PITCH
Vestron fête les 40 ans de la franchise Hasbro G.I. Joe, A Real American Hero! en publiant cet album événement compilant plusieurs épisodes de l'époque Marvel, tous écrits par Larry Hama, à commencer par le mythique #1 qui a lancé la machine en 1982 !
Partagez sur :
L'Action au garde-à-vous

Voilà déjà 40 ans que les vrais héros américains protègent le monde de l'infame organisation Cobra et cela méritait bien un volume anniversaire. Un recueil concocté par Vestron qui nous replonge dans les meilleures années du comic publié par Marvel quasiment à 100% inédit chez nous. Hissez le drapeau soldats !

Si les premières poupées G.I. Joe sont véritablement apparues dans les magasins de jouets dès 1964, c'est bel et bien en 1982 que leur forme la plus célèbre de figurines articulées de petite taille (10 pouces), mais de multiples apparences, fit son apparition et connu le succès qu'on lui connait. Des ventes records qui donneront rapidement naissance à une série animée culte (et un peu con) et des tonnes de produits dérivés, qui doivent cependant beaucoup au partenariat inédit entre Hasbro, le fabricant, et Marvel l'éditeur de comics. Ou plus précisément à l'auteur et artiste Larry Hama à qui fut confié la lourde tache d'offrir un véritable background aux jouets de la gamme (les fiches d'identité au dos de chaque boite viennent de lui) et d'organiser tout cela dans une série de BDs présentée, de prime abord, comme un simple complément commercial, une publicité de luxe à destination des gamins. Peut-être est-ce dû à son passé de militaire, sans doute aussi à sa conscience artistique, Hama ne se contentera jamais de présenter scolairement les nouvelles figures et leurs véhicules à grandes échelles, préférant construire tout au long des 155 épisodes ( !!!) de la revue principale un univers véritablement cohérant, aux trames scénaristiques construites, au multiples personnages s'entrecroisant dans des aventures militaires explosives, ultra spectaculaires et souvent très improbables, mais jamais débiles et mal brossées.

 

le poids des médailles


Ainsi lorsqu'au numéro 34 de G.I. Joe A Real American Hero, il doit faire vitrine pour l'imposant chasseur F-14 désormais disponible en magasin, il travaille tout l'épisode comme un Dogfight nerveux et réduit à sa plus pure expression sur 20 pages particulièrement haletantes. Autre numéro particulièrement célèbre et bien entendu présenté ici, le n°21 installe définitivement Snake Eyes comme le personnage le plus iconique de G.I. Joe, introduit son antagoniste Storm Shadow et crée subtilement par un simple indice visuel un lien naturel entre les deux... tout cela sans un seul mot utilisé et une science du découpage acéré. Si les gosses de l'époque jubilaient devant des récits qui faisaient la part belles aux affrontements massifs entre les forces des Joe et celles de Cobra, que ce soit autour d'un laser ultra moderne au cœurs du désert afghan ou sur une ile tout juste sortie de terre suite à une éruptions volcanique, Larry Lama se montrait systématiquement particulièrement habile pour manier un second degré et un patriotisme blingbling très 80's, allié à un sérieux parfois plus cruel et plus lucide sur les réalités de la guerre et la philosophie militaire. Jamais publiés en France, en dehors du premier numéro naturellement proposé en ouverture dans le présent volum, le comic G.I. Joe témoigne d'un sacré morceau de l'histoire du medium où l'on croise d'ailleurs du coté des dessinateurs invités quelques pointures comme Michael Golden ou un jeune débutant du nom de Todd McFarlane.

Une vraie belle surprise concrétisée par l'équipe de Vestron et le grand patron Fred Wetta qui se fend d'une longue et passionnante introduction au volume, brassant l'histoire des jouets et des différents comics, mais aussi d'une présentation complète de chacun des huit épisodes mémorables présentés ici. Et une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, l'éditeur annonce d'ores et déjà un second volume compilation à venir, centré pour le coup sur Snake Eyes, Storm Shadow et Serpentor, répondant au titre de Maximum Action Super Special. Ça promet !

Nathanaël Bouton-Drouard


 

Partagez sur :

 

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2023