VEGVISIR T.1 : LE CLAN DE SIF
France - 2022
Image de « Vegvisir T.1 : Le Clan de Sif »
Dessinateur : Igor Chimisso
Scenariste : Séverine De La Croix
Nombre de pages : 72 pages
Distributeur : Delcourt
Date de sortie : 14 septembre 2022
Bande dessinnée : note
Jaquette de « Vegvisir T.1 : Le Clan de Sif »
portoflio
LE PITCH
Jyl, Nott et Néphaël sont trois jeunes skolls du clan de Sif. Une jeune fille dont Jyl était amoureux a été tuée par un groupe de Lutéciens. Jyl réclame vengeance mais sa confrontation avec les assassins vire au fiasco et menace la paix entre lutéciens et skolls. Il doit répondre de ses actes devant le conseil des clans durant le grand rassemblement du solstice d'été. Jyl risque le bannissement.
Partagez sur :
Un monde nouveau

Etrange choix de couverture pour ce premier tome qui annonce un univers assez sombre (ce qu'il n'est absolument pas) et un récit de pure fantasy (ce qu'il n'est pas tout à fait). Vision étonnante d'un futur proche postapocalyptique, aventure adolescente autant qu'exploration écologique, Vegvisir impose avec talent autant son univers que ses personnages accrocheurs.

Le futur réduit en cendre après une énième guerre nucléaire ou une déliquescence environnementale, on connait. Même si ici la catastrophe évoquée en filigrane reste plutôt originale et juste dans son évocation politique. Mais Vegvisir lui propose une autre voie : un monde où finalement la terre et les hommes y auraient d'une certaine façon gagnée. C'est le cas en tout cas pour ceux qui ont choisi de retourner à une certaine simplicité et à une vie plus naturelle. Regroupés en clans, les scolls se sont ainsi inspirés des codes nordiques ou amérindiens pour réorganiser leur société, plus ouverte, plus équilibrée, plus libre, mais sans totalement abandonner les savoirs de la civilisation déclinante. Celle-ci d'ailleurs est toujours aussi menaçantes aux frontières puisque les Lutéciens (et oui nous sommes bien en France) ne sont pas à une ingérence près. Jusque-là tournée vers les livres pour enfants (la longue série humoristique constituée entres autres de Le Chat qui n'aimait pas les poils) et de la BD pour pré-ado avec Lila, Séverine De La Croix préserve son écriture sensible envers ses jeunes héros, creusant leur quotidien et leurs rapports avec le monde adulte, mais introduit aussi un univers particulièrement fouillé et détaillé.

 

la voie du peuple


L'organisation complexe de ces skolls, leurs rites et rituels, leurs oppositions idéologiques et leurs origines, sont parfaitement intégrés au récit et viennent nourrir une aventure classiquement initiatique mais aux contours beaucoup plus vastes. Excellente entrée en matière donc, qui use de la trajectoire de Jyl, Nott et Néphaël, jeunes chasseurs un peu trop aventureux, pour mieux explorer la vie d'après, de ses dangers, de ses joies et de ses évidences comme cette très touchante naissance illustrée avec énormément de naturel et de poésie. Venu de l'animation et déjà embauché par Marvel sur l'univers Star Wars (en l'occurrence l'adaptation de la 1ere saison de The Mandalorian) l'italien Igor Chimisso aborde les planches avec beaucoup de fraicheur et de dynamisme. Son style graphique effectivement encore nourri des contours de l'animation mais doté de contour semi-réaliste bienvenus, capture l'énergie juvénile de ses personnages, leur fougue, tout en crédibilisant leurs attitudes et les décors qu'ils traversent. Plutôt proche de l'école franco-belge mais avec quelques décadrages plus comics, ses planches profitent aussi certainement des couleurs vives de Silvia Fabris (Mercenaires) qui, malgré un traitement numérique, ne manquent pas de finesse et de réalisme. Seul finalement un petit cliffhanger trop timide laisse une sensation en demi-teinte à la fin de la lecture.

Une nouvelle série pleine de vie et d'inspiration qui entame ce qui devrait rapidement devenir une grande fresque adolescente, pleine de surprise, de mystère et d'action et à qui la profondeur de l'arrière-plan assure une belle longévité. A suivre... de près.

Nathanaël Bouton-Drouard


 

Partagez sur :

 

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2022