MARINEMAN T.1 : UNE QUESTION DE VIE OU DE MER
Etats-Unis - 2010
Image de « Marineman T.1 : Une Question de vie ou de mer »
Dessinateur : Ian Churchill
Scenariste : Ian Churchill
Nombre de pages : 208 pages
Distributeur : Glénat
Date de sortie : 4 juillet 2012
Bande dessinnée : note
Jaquette de « Marineman T.1 : Une Question de vie ou de mer »
portoflio
site officiel
LE PITCH
Steve Ocean est un océanographe amoureux de son métier et de la mer. Connu dans les médias sous l’identité de Marineman, son nom de scène en tant qu’écologiste et scientifique reconnu, Steve Ocean cache pourtant un précieux secret, qu’il va devoir révéler à la suite d’un accident en mer : il peut respirer sous l’eau. Au même moment, des révélations sur ses origines vont venir bousculer son quotidien. Qui est vraiment Steve Ocean ? Marineman l’écolo va-t-il devenir M...
Partagez sur :
retour au lagon bleu

Dans l'univers des comics US, les personnages pataugeant dans les océans n'ont que très rarement connu le succès, bizarrement jugés trop lointains ou caricaturaux. Un peu fou, Ian Churchill y ajoute ce Marineman, qui pour le coup pourrait à première vue passer pour un ringard. Ce qu'il n'est en aucun cas.

 

Illustrateur a priori très « corporate », se baladant dans les couleurs des deux grands (Marvel et DC), Ian Churchill avait réussi peu à peu à installer un style plus léger, plus coloré et plus rond en passant de Supergirl au colosse de jade, Hulk. Un retour aux sources graphique pour l'artiste, très apprécié à l'époque par les lecteurs, qui du coup lui a sans doute servi de tremplin pour son Marineman. Un rêve de gamin que ce héros sous-marin (le volume dévoile même un dessin datant de ses 8 ans) qui présente ainsi un héros tout en muscles ronds et hypertrophiés, doté d'un costume bleu et jaune bien clinquant... presque autant que son sourire émail diamant. Basée sur ses lectures de gamin, et donc un certain âge d'or des comics, sa première œuvre personnelle (éditée aux USA chez Image Comics) est une énorme madeleine de Proust pour les générations de trentenaires et plus, qui sous des illustrations bigarrées et cartoony (le bonhomme à bossé aux designs des Indestructibles), cultive une identité optimiste, fraîche et décontractée, rappelant immédiatement les titres DC d'antan. Beaucoup de Superman, un peu de Namor (pour les origines atlantes), mais pas vraiment d'Aquaman dont Marineman serait le pendant rigolard, le surfeur blond qui fait craquer les filles plus par son humour que son autorité royale.

 

bon fond

 

Constamment dynamiques, humoristiques voire explosives, les planches de Churchill nourrissent un comics grand spectacle extraordinairement accessible (idéal pour les jeunes ados), mais sans jamais en faire une œuvre stérile. Grand passionné de plongée et défenseur de la faune, l'auteur distille dans sa BD une réflexion bienvenue sur les devoirs de l'homme, tout en la croisant avec les plus habituelles questions de l'identité secrète (révélée assez rapidement ici), du regard de l'autre, des manipulations patriotiques (ou nationalistes), et de la romance impossible (avec Charlotte, une militaire aux mollets d'acier). Humaniste, écologiste, mais jamais moralisateur, en partie sans doute parce que la série cultive aussi avec jubilation un esprit série B aussi touchant que détonnant, mêlant, tel un Mignola ensoleillé, savants nazis, hommes poulpes et bases secrètes inspirées de Jules Verne. Loin des univers souvent sombres, cruels, presque trop sérieux des comics actuels, Ian Churchill propose avec son Marineman une alternative qui a du charme, une candeur et un ton unique qui en font une lecture carrément emballante.

Nathanaël Bouton-Drouard


Partagez sur :

 

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2021