BLAZING CHROME
Brésil - 2019
Image plateforme « PC »Image plateforme « Playstation 4 »Image plateforme « Xbox One »Image plateforme « Nintendo Switch »
Image de « Blazing Chrome »
Genre : Action
Musique : Dominic Ninmark
Développeur : JoyMasher
Durée : faible
Langue : Français
Distributeur : The Arcade Crew
Date de sortie : 11 juillet 2019
Jeu : note
Technique : note
Jaquette de « Blazing Chrome »
portoflio
site officiel
LE PITCH
Le soulèvement des machines a bien eu lieu et l’humanité est au bord de l’extinction. Heureusement, un groupe de rebelle décide de prendre les armes pour mettre un terme à la dictature robotique.
Partagez sur :
Nickel Chrome

Difficile de ne pas percevoir un air de déjà-vu devant le moindre écran de Blazing Chrome, surtout pour un joueur qui a vécu les ères 8 et 16 bits. Mais ce n'est certainement pas une raison de bouder ce vrai plaisir nostalgique.

Avec des productions telles que Major Maox, Odallus et Oniken, les brésiliens de JoyMasher ont même fait de cette inspiration rétro leur spécialité. Ainsi, Blazing Chrome est un véritable hommage aux séries Contra et Metal Slug, avec un brin de Gunstar Heroes, références incontournables de ce que l'on appelle le Run & Gun. D'une part, les graphismes reprennent avec une fidélité fascinante le style visuel de Contra Hard Corps, l'épisode MegaDrive, que ce soit dans le choix des couleurs ou l'aspect pixélisé de l'époque. Mais c'est aussi dans ses mécaniques de jeu que Blazing Chrome reprend ses illustres aînés : s'il est possible de dégoter différentes armes pour accompagner son fusil mitrailleur de base, les deux héros (auxquels s'ajoutent deux personnages à débloquer) peuvent également compter sur une lame à brandir lorsqu'il s'agit d'éliminer une cible très rapprochée, comme dans les classiques de la Neo Geo. Enfin, pour pimenter le tout, des mechas se trouvent occasionnellement en cours de route, offrant temporairement leur puissance de feu tout en encaissant quelques dégâts à la place du joueur.

 

contrat rempli


C'est certain, ce programme est on ne peut plus familier. Il faut néanmoins reconnaître que les développeurs ont tout fait pour rendre honneur à ces références indémodables. Hormis quelques rares séquences un peu brouillonnes, Blazing Chrome procure des sensations jubilatoires, grâce à une maniabilité précise et une action au rythme soutenue. L'équipe de JoyMasher ne s'est pas non plus privé d'y apporter quelques subtilités, comme ces modules que l'on peut débusquer en chemin. Ces derniers procurent divers bonus ou avantage, comme un bouclier, un soutien offensif ou une augmentation de vitesse. Mais, quoiqu'il arrive, Blazing Chrome est surtout un bon prétexte pour raviver des souvenirs d'antan, comme le font de nombreuses productions de la scène indé, du reste, tout en voyant un peu autre chose pour tous ceux qui ont fait le tour des nombreuses anthologies sorties par Konami, SNK, Capcom et bien d'autres. Le jeu vidéo a, certes, besoin de se renouveler ; mais revenir aux fondamentaux ne fait jamais de mal lorsque l'on maîtrise son sujet.

Benoit Barny






Partagez sur :
 

Encore une fois, Blazing Chrome est un magnifique hommage à l'époque 16 bits, et particulièrement à la MegaDrive, dont le rendu visuel est ici reproduit avec une précision remarquable. Le jeu a, de plus, le mérite de proposer du jeu à deux simultanément : le contraire aurait été difficile à encaisser, mais il est bon de le rappeler à une époque où le jeu à plusieurs local à tendance à être négligé.

 
Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2019