SUPER MARIO MAKER 2
Japon - 2019
Image plateforme « Nintendo Switch »
Image de « Super Mario Maker 2  »
Genre : Plates-formes
Musique : Divers
Développeur : Nintendo
Durée : élevée
Langue : Français
Distributeur : Nintendo
Date de sortie : 28 juin 2019
Jeu : note
Technique : note
Jaquette de « Super Mario Maker 2  »
portoflio
site officiel
LE PITCH
Participez à la reconstruction du château de la princesse Peach dans le nouveau mode histoire. Et avec plus de 100 stages originaux conçus par Nintendo à découvrir, vous trouverez très certainement l'inspiration qu'il vous faut pour votre prochaine création !
Partagez sur :
les compagnons du pixel

Pour les 30 ans de son indémodable mascotte, Nintendo avait fait un joli cadeau aux fans : un éditeur de niveau intuitif et fun permettant, enfin de se prendre pour le maitre Shigeru Miyamoto et proposer ses propres créations à une horde de joueurs avides de challenges. Bien plus populaire que la WiiU, la Switch voir à son tour Super Mario Maker débarquer dans son catalogue. Et c'est une très bonne nouvelle.

Car à contrario de trop de titres maison venant régulièrement habiller les périodes creuses de la machine, Super Mario Maker 2 n'est pas qu'un simple portage ou une version bonus supplémentaire mais bien un logiciel revu à la hausse. La structure de fond reste la même bien entendu et les nombreuses qualités du soft d'origine sont identiques, en particulier cette prise en main d'une simplicité désarmante (sur l'écran tactile, au pad c'est galère), cette générosité considérable dans les options et cette cohabitation réjouissante entre les grandes époques du plombier. Mais les développeurs de Nintendo y ont ajouté une pluie de nouveautés. Il serait long et fastidieux de les énumérer ici, mais cela va d'éléments en pente, à la petite variation d'angle dans les affichages en passant par l'apparition de pinces, d'interrupteurs ou d'une buggies à Toad, des environnements plus variés (désert, forêt, neige...) sans oublier quelques atouts plus structurels comme le moyen de stopper temporairement un scrolling horizontal pour disposer un espace donné en forme d'énigme ou de gérer avec précision la vitesse de montée de la lave... Mieux, il est même possible désormais d'ajouter des conditions de victoires. Impossible alors de finir le niveau sans avoir dégommé 30 champignons volants, sans les 200 pièces nécessaires ou pour peu d'avoir oser sauter. Un bon moyen d'ajouter du piment aux divers challenges imaginés et de démultiplier de façon impressionnante les possibilités de ce Super Mario Maker 2.

 

double casquette


Surtout qu'en plus des esthétiques et gameplay des opus Nes, Super Nes et DS s'ajoute désormais les modélisations et option de Super Mario 3D World (affichage uniquement 2D cependant), dont les fameuses cloches de chaton. Tous les niveaux crées peut être joués à deux, mais aussi jusqu'à quatre joueurs via le serveur online, là où tous les amateurs viennent proposer leurs propres chefs d'œuvre et les faire éprouver par les as de la manette. Un serveur doté d'options intéressantes comme les tags permettant de moins se perdre dans l'offre infinie, mais qui se montre pour l'instant assez fragile avec ses temps de chargement bien trop long (surtout pour certains niveaux éclairs) et même quelques freezes, voir d'authentique bugs de plantage. Des soucis qui devraient s'effacer sans doute dans les mois à venir. Une petite tache dans un quasi sans faute, surtout qu'une fois encore, même les réfractaires à la construction pierre par pierre y trouveront aisément leur compte. Car Super Mario Maker 2 n'est pas qu'un logiciel d'éditeur de niveaux mais aussi un véritable jeu de plateforme avec son petit mode histoire présentant une centaine de défis inédits et loin d'être tous évidents, reposant essentiellement sur les nouvelles options. Et il y a aussi l'accès tout naturel aux propositions de la communauté. Le meilleur moyen pour savoir si un Mario est réussi est d'y jouer, et ici il est constamment évident que tout le monde a envie de s'amuser, autant en s'efforçant de retrouver l'équilibre et la précision des meilleurs épisodes, ou en s'embarquant dans des délires plus libres, singeant d'autres classiques de l'Histoire des jeux vidéos, bousculant les habitudes des connaisseurs ou imposant une quête épique qui détruit littéralement les pouces. De plombier à maçon, encore une reconversion réussie.

Nathanaël Bouton-Drouard








Partagez sur :
 

On ne notera pas de changement de moteur de jeu ici, Super Mario Maker 2 et nettement construit sur les restes de l'opus WiiU. Ce qui n'est pas vraiment un problème puisque celui-ci était déjà en HD avec un affichage précis et pointilleux, offrant par exemple une définition inédite aux éléments du premier Super Mario Bros. Dans ce tableau, les ingrédients de Super Mario 3D World s'intègrent parfaitement, offrant un soupçon de rondeur supplémentaire, et il est toujours aussi fun de passer d'un simple clic d'un monde à l'autre pour observer lequel scie le mieux à la dernière aventure imaginée. Les menus sont clairs, accessibles, même s'il parait vite évident qu'il est beaucoup plus efficace de se lancer dans la construction avec l'écran tactile qu'en usant maladroitement d'un pad, voir pire d'un Joycon. D'ailleurs l'option construction à deux joueurs tourne vite au boxon total et au gros truc injouable.

 
Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2019