DEMON GAZE 2
Japon - 2016
Image plateforme « PS Vita »Image plateforme « Playstation 4 »
Image de « Demon Gaze 2 »
Genre : RPG
Musique : Naoki Jimbo
Développeur : Experience Inc.
Durée : élevée
Langue : Anglais et japonais, Textes anglais
Distributeur : NIS America
Date de sortie : 17 novembre 2017
Jeu : note
Technique : note
Jaquette de « Demon Gaze 2 »
portoflio
site officiel
LE PITCH
Magnastar a contraint par un sortilège le peuple d'Asteria à lui obéir. Alors que le Parti révolutionnaire cherche à le renverser, c'est à vous, le Demon Gazer doté des pouvoirs des démons, de libérer les citoyens d'Asteria et de porter haut les couleurs de la révolution !
Partagez sur :
ah ça ira, ça ira...

Datant déjà de 2013, le premier épisode de Demon Gaze avait permis de rencontrer un dungeon-crawler à l'ancienne, légèrement fan-service, mais doté d'un petit potentiel qui laissait espérer un retour plus glorieux. Désormais proposé sur PS4 en plus de la Vita, Demon Gaze II va-t-il nous ensorceler ?

Un pari pas si évident car en s'échappant de la seule offre portable, les développeurs d'Experience Inc. prennent clairement le risque de se heurter aux attentes de joueurs ayant passé de nombreuses heures sur les cadors du genre. Mais le studio n'a pas chômé depuis le temps, enchainant les Stranger of Sword City et les New Tokyo Legacy, là encore inscris dans une approche à l'ancienne, un peu roots, mais jamais dénuée de petites trouvailles et de particularismes encourageants. Mais étrangement pour Demon Gaze II le choix a surtout été fait d'améliorer l'aspect narration du titre. Effectivement le premier ne brillait pas par son originalité ni même son souffle épique, et ce nouvel épisode s'efforce constamment de gonfler les élans dramatiques optant pour une étrange histoire de filiation, la multiplication des flashbacks là où d'autres multiplient les pains et une montée ne puissance autour d'une révolte en marche. Du mieux pour sûr, mais pourquoi alors réserver les quêtes annexes aux montées de stats et les dialogues avec les nombreuses demoiselles aux petites séances de séduction ?

 

je ne suis pas déjà venu ici ?


On est ici dans une offre typiquement nippone, qui a certes ses clients inconditionnels, mais qui avait les éléments pour s'élever. Car la base du gameplay est plutôt efficace avec ses longues et difficile phases d'exploration en donjons clos et sa caméra subjective un brin erratique, où forcément les plus courageux ne pourront se retenir de scruter la moindre case à la manière d'un Etrian Odyssey. Trésors, ennemis cachés, pièces d'équipement, le loots est primordial dans Demon Gaze II puisque la vie y est toujours aussi chère, autant pour redonner un second souffle à ses alliés, que pour gonfler ses capacités et se lier plus durablement avec les gentilles démones vaincues au cours du périple. C'est le petit plus du soft qui propose de cajoler ses familiers aux formes soit monstrueuses soit un peu trop sexy pour être honnêtes, se livrant même à un mini-jeu... euh gênant. Cela reste tout de même bien plus motivant que les gentils monstres de Pokémon, et de toute façon les combats au tour par tour, sont tout aussi simple dans leur construction, que savamment tendus dans la rapide explosion de difficulté si le joueur n'est pas assez préparé. Clairement Experience Inc. connait bien son affaire et saura occuper ses clients un bon moment, mais une vraie prise de risque par rapport au premier épisode aurait été bienvenue, non ?

Nathanaël Bouton-Drouard








Partagez sur :
 

Le premier Demon Gaze n'avait été disponible que sur PS Vita et déjà n'avait pas vraiment impressionné par les modélisations et les textures oldies de ses inlassables donjons à décortiquer. Un peu vieux, déjà, et finalement pas franchement plus charmant ici, risquant même de fatiguer quelques yeux sur les grosses télés HD. Seuls les arts sympathiques façon manga / animé y gagnent au change, les dessins s'avérant plutôt sympas, et les nombreuses cases de textes sont désormais visibles en GROS. Reste qu'avec un moteur de jeu aussi simple et économe, la version portable de Sony se montre bien plus convaincante forcément.

 
Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2021