TETRIS
Tetris Axis - Japon - 2011
Image plateforme « Nintendo 3DS »
Image de « Tetris »
Genre : Puzzle-Game
Musique : Divers
Développeur : Hudson Soft
Durée : élevée
Langue : Français
Distributeur : Nintendo
Date de sortie : 21 octobre 2011
Jeu : note
Technique : note
Jaquette de « Tetris »
portoflio
LE PITCH
Avec la Nintendo 3DS, Tetris acquiert une toute nouvelle dimension !
Partagez sur :
From Russia with fun

Si Pac-Man, Mario et Sonic sont des légendes de l'histoire du jeu vidéo, que dire alors de Tetris, casse-tête hypnotique adapté à quasiment tous les supports et à la réussite universelle ? En tout cas, le jeu le plus « russe » de l'histoire est de retour. Za Vachè zdarovié !

 

Presque trente ans après sa création, que peut encore apporter un développeur à Tetris ? Tout était contenu dans la toute première mouture du soft en arcade, et depuis la version Gameboy, toutes les tentatives de modernisation (versions utilisant la 3D, et désormais le relief...) se sont vouées à sombrer dans l'oubli. L'année dernière, le même studio Hudson Soft (désormais détenteur de la fructueuse licence)  avait tenté de ramener la série sous la forme d'une version conviviale tournant sur Wii, mais malgré de nombreux efforts et une profusion de modes plus ou moins exotiques, force était de constater que la magie et l'efficacité en étaient cruellement absentes. Retour aux sources en quelques sortes avec cette mouture 3DS, puisque désormais le casse-brique le plus célèbre du monde et la quintessence du genre Puzzle-Game revient en version portable. Et immédiatement les sensations font leur grand retour avec l'indéboulonnable mode marathon titillant progressivement les nerfs et faisant travailler autant les reflexes que la logique géométrique à des vitesses parfois vertigineuses. L'idée d'origine est toujours aussi bonne, la simplicité du concept une merveille. Que gagne ici le joueur qui a depuis longtemps perdu sa console noir & blanc (bien que certains la laissent dans les toilettes pour occuper quelques instants solitaires) (suis-je visé ? n.d.Alexandre Poncet) ? Tout simplement la couleur, largement plus agréable à l'œil, et une multitude d'options plus modernes ; pas toujours utiles, mais ludiques.

 

Franc-maçon

 

Il y a déjà ces items à récolter pour les balancer sur ses adversaires lors des parties multi-joueurs, ou la possibilité d'orienter à loisir le cadre de jeu (plat ou dynamique). En l'occurrence ce Tetris Axis (renommé sobrement Tetris pour le marché français) fait office de compile luxueuse en regroupant ici tous les modes explorés au fil des ans : le très efficace Fièvre, l'épuisant Survie, le spatial Mur, le pathétique Sprint ou le dépaysant Escalade Tour. De quoi nourrir de nombreuses heures de jeux, même si encore une fois l'amateur reviendra inévitablement aux classiques, en particulier aux batailles contre d'autres psychopathes de la brique. Par téléchargement (un seul joueur possède une cartouche), en local (tous ont une cartouche) ou en ligne (serveurs toujours visités), les rencontres sont particulièrement sportives et les embûches nombreuses. En particulier lorsqu'elles utilisent à bon escient les capacités de la machine : souffler sur le micro pour faire disparaître une brume envahissante, secouer le tout pour exploser quelques zones, viser sur l'écran tactile pour disposer de nouveaux blocs chez l'adversaire... Voilà qui casse un peu la routine. Hudson Soft montre d'ailleurs un effort constant pour s'approprier les gadgets de la 3DS, mais ne convainc qu'à moitié avec son relief totalement inutile et gâchant la lisibilité, ou son mode usant de la « Réalité Augmentée », amusant de prime abord mais pas franchement praticable. Peu importe cependant, l'essentiel est là, et on ne s'était pas autant amusé avec des cubes depuis Tetris DS.

Nathanaël Bouton-Drouard



Partagez sur :
 

Qu'attendre techniquement d'un opus de Tetris ? De la lisibilité, de l'accessibilité tout simplement. Les menus sont donc relativement clairs, les niveaux vont à l'essentiel (même si l'on aurait apprécié des arrières-plans plus vivants) et les différents, et rares, effets visuels s'intègrent à la perfection à l'ensemble. Bien conçu et efficace, le relief ne souffre que de son incapacité à se marier à l'expérience de jeu, tout comme l'utilisation de l'option Réalité Augmentée qui donne quelques visions amusantes (une tour qui apparaît au milieu de la table du salon) mais rend le jeu plus encombrant qu'autre chose. Très bonnes notes par contre pour les musiques qui cultivent toujours autant le remix de grands morceaux de musique classique trépidants. Les pistes sont bien rythmées et s'offrent même un relief surprenant, elles...

 
Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2019