Les Week-ends maléfiques du Comte Zaroff : Test du Bluray 4K
Le Jour des morts-vivants : Test du Bluray
La Trilogie de la vie de Pier Paolo Pasolini : Test du coffret Bluray
Rejoignez-nous sur :
Image de « L’Attentat : Test du DVD »

L'affiche est simple, directe et met en avant un casting imposant de pointures du cinéma des années 70, français, italien et même américain. Pour un joyeux conte romantique de Noël ? Que nenni pour un film dossier, un thriller politique trouble et paranoïaque inspiré d'une véritable affaire d'état. Autre époque, autre mœurs...

Image de « Rio Grande : Test du Bluray »

« Riooo, Rio Grandeee », bon, bien entendu si vous y mettez la voix de crooner d'Eddy Mitchell, l'air et les paroles reviendront sûrement à vos oreilles averties. Mais avant d'avoir atterri dans vos tympans, ce grand fleuve voisin du Mississippi fait officiellement office de frontière entre le Mexique et les Etats-Unis. C'est justement ce nom que prendra John Ford pour son dernier film de la cuvée 1950.

Image de « Ronja, fille de brigand : Test du coffret Bluray »

Studio phare de l'animation japonaise, le studio Ghibli produisait en 2014 sa première série animée pour la télévision et en 3D (cell-shadée) qui plus est. Un changement sans doute un peu trop drastique pour les amateurs européens qui regardaient tout cela de loin avec méfiance. Enfin disponible en France, Ronja n'a pourtant rien d'un renoncement et reste farouchement attaché aux valeurs du studio.

Image de « The Courier : Test du Bluray »

Parfois, les concepts et les histoires les plus simples sont les plus efficaces. Qu'importe l'intrigue quand on tient une idée générale forte, qui plus est lorsqu'un cinéaste talentueux et bien entouré peut la faire fructifier cinématographiquement parlant. Mais parfois non... The Courier et son réalisateur Zackary Adler ne mangent pas de ce pain là.

Image de « Beetlejuice : Test du coffret Bluray 4K »

Bonne nouvelle, le calendrier des sorties 4k de Warner pour cette fin d'année 2020 nous propose de replonger dans l'une des œuvres de jeunesse de Tim Burton, cinéaste jadis prometteur mais aujourd'hui embourbé dans une impasse à la fois artistique et commerciale. Allez, tous en chœur : Beetlejuice ! Beetlejuice ! Beetlejuice !

Image de « Gutland : Test du DVD »

Après une poignée de court-métrages remarqués, Govinda Van Maele passe au format long avec Gutland, drame rural et naturaliste plongeant dans un fantastique à fleur de peau. Un premier essai plein de promesses qui fut malheureusement recalé pour concourir au meilleur film en langue étrangère aux Oscars en 2019.

Image de « Paï, L’Élue d’un Peuple Nouveau : Test du Bluray »

Hasard du calendrier, alors que Mulan va bientôt sortir sur nos écrans (de télé), Paï le premier film de sa réalisatrice est récemment ressorti en blu-ray. Une histoire pas si éloignée que ça de la légende de la princesse chinoise et il est d'ailleurs fort probable que la compagnie aux grandes oreilles ait embauché Niki Caro suite à ce joli premier essai.

Image de « Last Seduction : Test du Bluray »

L'un n'est plus qu'un téléaste enchainant les épisodes sans passion, l'autre a presque totalement disparue des radars, et pourtant en 1994 leur rencontre faisait de sacrées étincelles. Car lorsque John Dahl, le réalisateur de Red Rock West, et une jeune Linda Fiorentino revisitaient avec un déhanché salasse les ruelles du film noir, ça avait du chien.

Image de « Les Pionners de la Western Union : Test du Bluray »

Comme beaucoup, on a facilement tendance à cantonner Fritz Lang à sa carrière allemande. Il est vrai que les Mabuse, Metropolis ou M le maudit sont de fabuleux arbres ayant tendance à cacher le reste de sa forêt cinématographique après son exil américain.

Image de « Plus dure sera la chute : Test du Bluray »

Dernier film interprété par l'immense Humphrey Bogart, Plus dure sera la chute lui offre une sortie en beauté. Bien que rongé par la maladie (cancer de l'œsophage) qu'il ignora volontairement pendant des années, il assure le travail une fois de plus. Stoïque et torturé intérieurement, il habite le film du début à la fin. Ce n'est pourtant pas le seul intérêt de ce long-métrage.

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2020