Yuki, Le Secret de la montagne magique : Test du Bluray
La Règle du jeu : Test du Bluray
Antebellum : Test du Bluray 4K
Rejoignez-nous sur :
Image de « Société Anonyme Anti-crime : Test du DVD »

Quand le roi de la comédie à l'italienne délaisse le rire pour le tragique cela donne un polar trouble qui confronte la police a ses excès et la justice à ses manquements. Un sujet toujours brûlant, que Société anonyme anti-crime aborde avec une frontalité lucide.

Image de « Golden Child : Test du Bluray »

Après le carton planétaire du premier Le Flic de Beverly Hills, Eddie Murphy aurait pu choisir n'importe quel projet, servi sur un plateau d'argent par une Paramount reconnaissante. Il a choisi Golden Child, et le mystère reste entier.

Image de « Tobrouk, Commando pour l’enfer : Test du Bluray »

Dans le courant des années 60 et sous l'influence du cinéma européen, le film de guerre hollywoodien abandonne progressivement ses réflexes de propagande et son manichéisme pour mettre en scène des anti-héros aux motivations nettement moins patriotiques. Quatre mois avant Robert Aldrich et ses mythiques Douze Salopards, Tobrouk, commando pour l'enfer sonne la charge d'un renouveau du genre. Fut-il, pour cette occasion, assez modeste.

Image de « Perversion Story : Test du Bluray »

Attendu de pied ferme par les fans du cinéaste Lucio Fulci, le retour en grâce de Perversion Story, projeté en salles dans le cadre d'une rétrospective Lucio Fulci Poète du macabre en 2019 puis distribué sous la forme d'un premier Bluray en tirage trop limité en avril 2020, permet effectivement d'observer le point pivot d'un cinéma élégant, mais déjà contaminé par la mort.

Image de « Le Mouton à cinq pattes : Test du Bluray »

Selon l'expression commune, un mouton à cinq pattes est une personne rare ou très difficile à trouver. Le cas peut s'appliquer également au cinéma. Non pas que les comédies comme celle-ci soient rares à l'époque, bien au contraire, mais dans le contexte actuel, il est de bon ton de les rechercher pour se changer les idées et éviter les Xanax.

Image de « Max Steel : Test du Bluray »

Sorti en octobre 2016 dans les salles d'Amérique du Nord, Max Steel connaît un échec sans appel et peine à rembourser ne serait-ce que le tiers d'un budget pourtant riquiqui. Un sort plus que mérité pour ce nanar cosmique que l'on tente aujourd'hui de nous refourguer en douce sur le marché français.

Image de « La Femme Objet : Test du Bluray »

Le porno, c'est de la merde ! Oui, mais encore ? Si on se base sur ce qui traîne de nos jours sur le net en mode classé X, alors effectivement, pas de doute, le porno, c'est bien de la merde. Mais il fut une époque (que les moins de 38 ans ne peuvent pas connaître) où le porno, c'était aussi du cinéma, du vrai. Avec des auteurs à la barre et des techniciens compétents derrière la caméra.

Image de « Zones Humides : Test du Bluray »

Plus que remarqué lors de sa présentation à L'Étrange Festival en 2014 et forcément entouré de cette aura de scandale qui avait déjà accompagnée en Allemagne le roman de Charlotte Roche, Zones Humides ne serait-il pas finalement qu'une romcom vive et joyeuse... avec beaucoup de poils autour ?

Image de « Virus Cannibale : Test du Bluray »

Grand classique de l'exploitation VHS et des fonds de catalogues honteux des videoclubs de quartier, l'ex L'Enfer des morts-vivants, plus connu sous la promesse de Virus Cannibale est aujourd'hui établi comme un véritable film culte, un summum du nanar réjouissant, symbole d'un cinéma bis italien qui ne connaissait plus de limites.

Image de « Le Combat du capitaine Newman : Test du Bluray »

Sept ans avant M*A*S*H*, le réalisateur du magnifique Seuls sont les indomptés tente une chronique douce amère sur le corps médical de l'armée américaine (avec des psychiatres en lieu et place des chirurgiens) mais peine visiblement à trouver le ton juste.

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2021