SILVERADO
Etats-Unis - 1985
Image plateforme « Blu-Ray »
Image de « Silverado »
Genre : Western
Réalisateur : Lawrence Kasdan
Musique : Bruce Broughton
Image : 2.35 16/9
Son : Anglais, français et allemand Dolby Digital True HD 5.1
Sous-titre : Français, anglais, allemand, arabe…
Durée : 132 minutes
Distributeur : Sony Pictures
Date de sortie : 4 novembre 2009
Artistique : note
Technique : note
Interactivité : note
Jaquette de « Silverado »
portoflio
LE PITCH
Dans la petite ville de Silverado, quatre cowboys vont unir leurs forces pour vaincre un riche éleveur de bétail qui, avec la complicité du shérif, tyrannise les habitants, n'hésitant pas à s'approprier leurs terres.
Partagez sur :
Les colts d'abords

La grande question pour nombre de cinéastes américains fut de savoir s'il était possible que le Western survive à Sergio Leone et autres Corbucci. Avec modestie et énergie Kazdan répond par la positive.

 

Depuis la vague du Nouvel Hollywood, l'usine à rêve entretient une relation d'amour / haine avec l'un des genres populaires les plus marquants de la culture américaine. Dépassée par les nombreuses relectures décadentes des réalisateurs italiens, la figure du cowboy et le mythe de la création d'une nation (façon John Ford) paraissent au début des années encore aujourd'hui obsolètes aux spectateurs et aux grands pontes. Cela n'empêche pas quelques grands fans de tenter régulièrement une renaissance inespérée, à commencer par un Kevin Costner qui a lui-même signé Danse avec les Loups, Postman et Open Range avec une très grande classe. Un lien fort avec le genre qu'il cultive depuis Silverado, son premier grand rôle. Il y incarne un jeune écervelé, aussi doué pour le colt qu'en amour, dont les erreurs plongent ses camarades dans l'expectative et de plus grands dangers encore. Un personnage manifeste de la volonté de Laurence Kazdan (Wyatt Earp) de donner un aspect plus cool et décontracté aux anciens porte-colts intouchables. Tout juste sorti de l'écriture des Indiana Jones et des Star Wars, mais aussi de la réalisation de La Fièvre au corps et Les Copains d'abord, Kasdan profite de ces succès successifs pour imposer sa vision, dont la mise en scène volontairement traditionnelle (plans américains à foison) dissimule une remise au goût du jour pleine d'ironie, mais aussi de déférence.

 

La fièvre de l'ouest

 

Le cinéaste nous convie ici à un récit classique, avec histoire de famille, d'amitié et d'ancien camarade de route devenu un tyran dans les plaines qui entourent Silverado, auxquels vient presque se greffer un aspect soap bien vu qui laisse le temps aux personnages de se faire connaître du spectateur. Le film se complaît ainsi autant dans ses aspects les plus spectaculaires, avec poursuite à cheval et gunfights explosifs, que dans ses aspects dramaturgiques que vient conforter l'un des castings les plus réussis de l'histoire du western : Scott Glenn, Kevin Kline, Kevin Costner, Danny Glover, John Cleese, Rosanna Arquette, Brian Dennehy et Jeff Goldblum ! Franchement, que demander de mieux ? Surtout que chacun apparaît parfaitement à sa place dans le cinémascope, et que tous s'amusent manifestement comme des gosses. Car l'autre composante de cette vision postmoderne (ne cachant donc pas ses multiples références et obligations) est bien entendu l'humour et la distance où excellent Kevin Kline (pourquoi plus personne ne lui donne ce type de rôle ?) et un John Cleese qui marque tout le film malgré sa participation d'à peine cinq minutes. Un vrai film populaire, à grand spectacle, bourré de rebondissements et porté par un vrai souffle d'aventure, qui intègre d'ailleurs avec une belle justesse l'un des tout premiers vrai héros black (Danny Glover), sept ans avant l'Impitoyable de Clint Eastwood. Un régal à chaque visionnage.

Nathanaël Bouton-Drouard





 



Partagez sur :

 

 

Image :

Ayant déjà profité d'une petite restauration lors de sa sortie en DVD collector, Silverado semble revenir ici avec le même master, légèrement rehaussé. On doit donc en passer par quelques plans un peu trop granuleux (en particulier le générique comme d'habitude) et des arrières plans manquant parfois de précision. Mais pour le reste le passage sur support HD s'accompagne tout de même de réelles améliorations avec des couleurs particulièrement vives et marquées et des contrastes appuyés. Quelques menus défauts à prévoir, mais la redécouverte du western en Blu-ray reste un grand plaisir.

 

Son :
Inutile de tenter la version française bien que le doublage d'époque assure une interprétation de qualité, puisque les voix ont vite tendance à écraser tout le reste voire même à atterrir sur les enceintes avec un manque de logique flagrant. La version originale, toujours en Dolby Digital True HD 5.1, paraît largement plus réussie avec certes une dynamique encore discrète, mais les différentes informations affichent une réelle limpidité et un joli nettoyage de printemps.  Certes un petit souffle épique supplémentaire aurait été bienvenu mais bon...

 

Interactivité :
Sony oblige, on retrouve ici l'intégralité des bonus déjà présents sur la dernière sortie DVD. A savoir un commentaire audio regroupant quelques spécialistes du genre qui jouent de comparatifs et décortiquent les nombreuses références du métrage. Un peu scolaire, mais bourré de petites infos. Les vrais membres de l'équipe apparaissent heureusement dans un documentaire rétrospectif signé Laurent Bouzereau, compilant nouvelles et anciennes interviews. On revient sur la démarche de Kasdan, l'opportunité de tourner un western, l'implication des acteurs et bien sûr toutes les anecdotes inhérentes à un métrage avec des chevaux. Sympa et décontracté, le documentaire est agréablement complémenté par une interview de Kevin Costner en solo, qui exprime sa première déception devant l'aspect juvénile de son personnage... Lui qui voulait jouer les grands cowboys virils. Il enchaîne vite sur les nombreuses qualités du métrage et son amour du genre.

Liste des bonus : Commentaire audio de spécialistes du Western, Retour à Silverado avec Kevin Costner (21'), La réalisation de Silverado (37'), bandes-annonces

 

 

 

 
Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2020