STAR WARS REBELS SAISON 1
Etats-Unis - 2014/2015
Image plateforme « DVD »
Image de « Star Wars Rebels saison 1 »
Musique : Kevin Kiner
Image : 1.77 16/9 Compatible 4/3
Son : Dolby Digital 5.1 anglais, français, allemand et italien
Sous-titre : Anglais, français, allemand et italien
Durée : 318 minutes
Distributeur : Walt Disney Home Video
Date de sortie : 13 octobre 2015
Artistique : note
Technique : note
Interactivité : note
Jaquette de « Star Wars Rebels saison 1 »
portoflio
site officiel
LE PITCH
Alors que la galaxie connaît une période sombre depuis que l’Empire Galactique a étendu son emprise, un groupe hétéroclite de rebelles aide les gens opprimés par les troupes impériales afin de rétablir la liberté. L’Empire continue de renforcer son pouvoir et d’intensifier la peur à travers la galaxie. Partez à la rencontre de l’équipage du Ghost, le vaisseau piloté par Hera : Ezra, un jeune voleur de Lothal, le Jedi fugitif Kanan, le vaillant Zed, l’experte en explosifs S...
Partagez sur :
Twillight of the Jedi

Impossible d'attendre jusqu'à la sortie prochaine de Star Wars VII sur grand écran ? Voici que débarque en coffret DVD l'intégrale de la première saison de Star Wars Rebels, production animée recevant un grand succès d'audience, et critique, aux USA. Un premier titre LucasFilms distribué par Disney, qui ne fait cependant pas que nous rassurer.

Tout à changé pour la licence Star Wars depuis que Disney en a racheté les droits en Octobre 2012. Changement d'éditeur pour les comics (retour chez Marvel donc), disparition officielle de l'univers étendu développé depuis les années 90 et lancement de nouveaux films canoniques dont un épisode VII qui excite autant qu'inquiète (ce qui est bien légitime). Dans ce flots d'annonce et de futures ou nouvelles sorties, Star Wars Rebels est tout de même un cas à part. Certes c'est la première vraie production Star Wars estampillée Disney, d'ailleurs diffusée sur la chaine pour garçon Disney XD, mais c'est aussi plus directement la continuité de Clone Wars, un film et six saisons en images de synthèse alors distribuée par Warner. Un gros succès commercial en l'occurrence, dont on retrouve ici l'essentiel des créateurs et, forcément, la tonalité généralement infantilisante. Ces nouveaux héros sont ainsi adeptes de blagues en tous genres, se chamaillent sans cesse, dragouille de manière bien naïves et surtout font face à un Empire, le plus souvent dépeint comme servi par une bande d'incapable. Toujours aussi dur à avaler pour les vrais fans, surtout lorsque l'on pense que la première (vraie) trilogie, plaisait aisément aux plus jeunes sans avoir besoin de se niveler par le bas. Une comparaison d'autant plus aisée que Star Wars Rebels s'intègre directement quelques années avant les évènements décrits dans Un Nouvel espoir et s'intéresse à la naissance de la rébellion.

 

fill-in


Une idée qui remonte loin puisque dès la sortie de La Revanche des siths, George Lucas avait annoncé la mise en chantier d'une série tv, live, qui justement se consacrerait à conter la survie de résistants de l'ombre. Ambitieux et plutôt excitant, tristement le concept n'aboutira jamais vraiment (trop complexe, trop couteux), tout juste métamorphosé en une série en images de synthèse, aux designs au passage plus fades et rigides que ceux de Clone Wars. D'autant plus désolant que Rebels pourrait avoir les moyens de se laisser suivre s'il ne se complaisait pas aussi souvent dans les facilités scénaristiques et une réalisation (autre que technique) franchement indigente. On passera gracieusement sur la découverte de l'existence d'un jeune padawan, agaçant, et aux pouvoirs imposants (quid de l'importance de Luke donc ?), préférant remarquer les efforts de l'équipe artistique pour tenter de s'inspirer constamment de l'esthétique (décors, photographie) et des valeurs du film de Lucas. Oui mais voilà, rapidement l'opération tourne au fan-service, les réalisateurs n'hésitant pas à singer dans toutes les largeurs des plans, des séquences entières sans y apporter aucune autre motivation. Cela ne gênera sans doute pas les jeunes spectateurs, mais franchement c'est parfois bien embarrassant, à l'image de l'apparition ridicule de Lando Calrissian ou des disputes archi-rabattues de C-3PO et R2D2. On pourra reconnaître que quelques batailles spatiales ou duels de sabre-laser cachent la misère (mais là encore on reconnaît le final de La Menace fantôme), que le nouvel ordre des Inquisiteur a une sacrée gueule et que l'annonce de la prise en main de l'affaire par le seigneur Sith en personne pourrait faire envie pour la suite... Oui mais bon, on préfèrera garder la tête propre jusqu'au film de J.J. Abrams.

Nathanaël Bouton-Drouard










Partagez sur :
 

Image :
Alors que la série Clone Wars avait été proposée en France en DVD ET Bluray, sa petite sœur devra se contenter des galettes SD. Un peu dommage pour les amateurs, surtout pour une production animée en synthèse. Bon, bien entendu les copies proposées sur les disques sont tout de même d'excellentes qualités, assurant une précision bien marquée et des couleurs fraiches et éclatantes. Les noirs sont bien tenus, la profondeur légèrement déssinée et même le grain ajouté pour rapprocher vaguement l'esthétique des premiers films se fait sentir. Solide.

 


Son :
Version française et anglaise sont proposées uniquement en Dolby Digital 5,1. La plupart des spectateurs (jeunes) opteront pour le doublage dont le seul défaut est de ne pas faire profiter des apparitions vocales de Billy Dee Williams (Lando) et James Earl Jones (Dark Vador), ni même de leur vrais doubleurs. Cependant dans les deux cas la dynamique est très agréable pour une production télévisée, jouant d'un certains dynamisme lors des joutes spatiales et d'une grande clarté dans la restitution des tirs de lasers. Efficace, l'ensemble s'équilibre bien avec les dialogues et, malheureusement, la pénible bande originale.

 


Interactivité :
Production pour le jeune public, on ne s'attendait pas forcément à découvrir autant de featurettes déployées dans le coffret. Cela étant dit, ces dernières ne sont que de courts reportages sur les coulisses des épisodes produits par StarWars.com, donnant la parole aux acteurs, scénaristes ou producteurs, mais toujours avec le ton promo et rigolo prévisible. De son coté le « Le Guide ultime de Star Wars Rebels » n'est qu'un résumé en vingt minutes de l'intégralité de la série qui embraye tout logiquement sur une featurette / bande annonce de la saison 2. Rien d'incroyable surtout qu'au passage l'édition a perdu les quatre courts métrages animées produits pour annoncer la diffusion de la saison.

Liste des bonus : Les Coulisses de Rebels (78'), Le Guide ultime de Star Wars Rebels (21'), Saison 2 Première images (7'), Bandes-annonces.

 
Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2020