Hollywood de Ryan Murphy
The Mandalorian Saison 1
Judo de Johnnie To
Rejoignez-nous sur :
Image de « Hollywood de Ryan Murphy »

Jamais à un contre-pied près, Ryan Murphy, pourfendeur des déviances de l'Amérique au travers de séries comme American Crime Story, American Horror Story, Scream Queens, ou Nip/Tuck, confronte la mode dépressive de la dystopie à une révision de l'âge d'or des studios hollywoodiens. Et si le cinéma américain avait connu sa révolution inclusive dans les années 40 ? Lumineux.

Image de « The Mandalorian Saison 1 »

Sans George Lucas aux commandes, quel avenir pour la franchise Star Wars ? Cette question, Disney et Kathleen Kennedy, l'actuelle présidente de Lucasfilms, se la pose encore, cinq films, une série et un paquet de critiques plus tard. Pour peu que les costards cravates se montrent un peu plus attentifs que d'habitude, The Mandalorian pourrait leur apporter un élément de réponse.

Image de « Judo de Johnnie To »

Les programmations cinés ou VOD sont parfois pleines de mystères. Le choix du jour s'arrête sur Judo (aka Throw Down) qui sort aujourd'hui en copie HD sous pavillon Carlotta pour une durée limitée. Petit film d'un grand cinéaste, il date de cette époque bénie où les cinéphiles d'Occident se rassasiaient jusqu'à plus soif de découverte souvent hors-norme d'Extrême-Orient.

Image de « Les Aventures de Rocketeer de Joe Johnston »

Nous poursuivons notre petit passage en revue des pépites (plus ou moins) oubliées et dissimulées dans les coffres de Disney + avec Rocketeer, succès modeste du début des 90's et un film de super-héros qui, même tourné vers le passé, s'avéra en avance sur son temps.

Image de « Dragon Quest - Your Story de Takashi Yamazaki »

Nouveau pourvoyeur de grandes productions animées japonaises (Ni No Kuni, les Ghiblis...) Netflix a marqué le coup en février dernier en proposant directement sur sa plateforme VOD le très attendu Dragon Quest Your Story, adaptation évènement de la première grande licence du RPG japonais. De l'animation 3D grand luxe pour un métrage qui n'a pas peur de s'attaquer à un gros, très gros, morceaux.

Image de « Le Trou Noir de Gary Nelson »

Entre son échec au cinéma, une parution en DVD minimaliste et un Blu-ray américain exclusif aux membres du Disney Movie Club (et guère mieux achalandé en termes de bonus), Le Trou Noir refait surface dans le catalogue Disney +. L'opportunité de redécouvrir dans des conditions optimales un classique grandement sous-estimé.

Image de « La Terre et le sang de Julien Leclerq »

Avec sa filmo qui sent la poudre et la testostérone, Julien Leclerq semble clamer à chaque essai son amour pour un cinéma d'exploitation français qui irait piocher ses racines du coté des spectacles burnés de papy. Et ce n'est pas son partenariat avec Netflix qui va le faire dévier.

Image de « Carole & Tuesday de Shin’ichirô Watanabe »

Dernière création en date de l'électron libre Shin'ichirô Watanabe, Carole & Thuesday a certainement surpris plus d'un fan. Un peu de SF soit, mais surtout beaucoup de (pop) musique, de fraicheur et de bonne humeur portés par ce duo irrésistible de jeunes filles nourries de talent et d'innocence.

Image de « Inhumans : la série Marvel  »

À l'instar de Netflix et de tous ses autres concurrents, Disney + oscille entre productions séduisantes et fonds de catalogue destinés à boucher les trous. Échec cinglant au sein d'un MCU (Marvel Cinematic Universe, pour les chanceux qui ne connaissent pas encore l'abréviation), Inhumans, adaptation télévisée d'une des plus belles créations de Jack Kirby, a donc été inclus à la programmation de la nouvelle chaîne de streaming, histoire d'occuper les curieux.

Image de « La Belle & le Clochard (2019) de Charlie Bean »

Il va falloir s'y faire. La firme aux grandes oreilles n'a pas fini de produire des adaptations « live » de ses grands classiques animés. Dernier exemple en date, La Belle & le Clochard a été réservé au lancement de la chaîne Disney +. Un inédit de poids qui propage de bonnes ondes mais qui démontre aussi très clairement les limites de ces transpositions luxueuses.

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2020