TARANTINO RESERVOIR FILMS
France - 2020
Image de « Tarantino Reservoir Films »
Genre : Livre
Réalisateur : Philippe Lombard
Acteurs : Divers
Musique : Divers
Distributeur : Omaké Books
Date de sortie : 26 mars 2020
Film : note
Jaquette de « Tarantino Reservoir Films »
portoflio
LE PITCH
Avec Tarantino Reservoir Films, découvrez plus de 200 longs-métrages et séries qui ont inspiré le cinéaste ! Un splendide livre enrichi d'innombrables photographies et de citations de Tarantino, avec plus de 160 QR Codes pour visionner les bande-annonces de chaque film sur votre smartphone !
Partagez sur :
Une Bande à lui tout seul

Cinéaste cinéphile par excellence Quentin Tarantino explore depuis Reservoir Dogs un réseau de références, de clin d'œil et d'allusions savantes à la grande et belle (mais pas que) histoire du cinéma. Un melting pot fou et sans bornes que Philippe Lombard propose de décrypter en partie pour les fins amateurs.

Ce qui rend, entre autres, passionnant le cinéma de Tarantino ce n'est d'ailleurs pas forcément le simple étalage d'une culture érudite et geek, mais la manière dont il se nourrit de sa mémoire, de ses modèles et de ses fantasmes de cinéphile pour constituer une œuvre qui n'appartient qu'à lui. Déjà auteur de quelques ouvrages comme 365 Répliques cultes expliquées ou Ca tourne mal : l'histoire méconnue et tumultueuse du cinéma français, Philippe Lombard a bien compris que l'intérêt d'un tel livre ne serait pas de faire simple étalage de centaines de classiques et tout autant de séries B fauchées, mais bien de montrer avec quel naturel et quelle constance ils viennent s'imbriquer afin de constituer un univers qui justement discute moins l'histoire américaine que l'histoire américaine vue par le prisme du cinéma. Après une poignée de pages obligatoires s'attardant sur la carrière du cinéaste (mais aussi scénariste, acteur et producteur) ex-vendeur dans un vidéoclub et de sa filmographie (de True Romance à Once Upon A time in Hollywood), l'auteur embarque pour un long et fascinant travelling du coté des films qui ont servis de marchepied à ce dernier, de socle, ou qui parfois ne sont que cités pour la « blague ». A Bout de souffle Made in USA, Le Bon la Brute et le truand, Baby Cart, Coffy, Django, Les Exécuteurs de Shaolin, La Horde Sauvage, The Thing, Le Grand Silence, Outrage, Quand les aigles attaquent, La Femme Scorpion, The Killer....

 

un milkshake au jackrabbit slims


Le catalogue est imposant mais Lombard y plonge avec plaisir resituant efficacement l'œuvre présentée tout en ramenant constamment la longueur du sujet et sont intérêt à ses parallèles avec les films de Tarantino. Un plan repris, un décors, un look de personnage, un dialogue, une atmosphère, un extrait de BO, rien n'est laissé de coté permettant alors de souligner à nouveau cette curieuse et amusante proximité chez Tarantino entre les chefs d'œuvre reconnus du cinéma (Leone, Melville, Godard, Hitchcock) et les cultures bis faites de films d'exploitations plus ou moins ambitieux, pas toujours si recommandables que cela. A la fois ludique dans son approche, et précis et soigné dans son écriture, Reservoir Films véhicule ainsi la même passion que les films de son sujet et donne de la même manière envie de partir en quête de copies de ces petites perles méconnues comme ce modèle blackploitation de Django qu'est Libre a en crever avec le fabuleux Fred Williamson ou ce curieux western espagnol Condenados a vivir. Intéressant dans le fond, complété de cahier plus thématiques sur les musiques, les séries TV ou les portraits de quelques cinéastes clefs, Reservoir Films est aussi un bel ouvrage dont la maquette élégamment constituée de nombreuses photos et affiches, permet aussi un feuilletage glissant au travers de nombreuses citations bien placées en exergues (Tarantino surtout, mais aussi quelques acteurs et collègues) et des parallèles visuels qui parfois valent toutes les explications : Kurt Russel dans The Thing vs Kurt Russel dans Les 8 Salopards, Pam Grier dans Coffy vs Pam Grier dans Jackie Brown, David Carradine dans Œil pour Œil vs David Carradine dans Kill Bill 2 etc. Cerise sur le gâteau, l'éditeur à eu la bonne idée de glisser pour chaque film évoqué un flashcode qui permet d'accéder directement sur son portable à la bande-annonce de ce dernier. Et pour certaines se sont de véritables pépites.

Nathanaël Bouton-Drouard






Partagez sur :

 

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2020