Midnight Tales T.4 par Mathieu Bablet & co.
Robocop: Citizens Arrest de Brian Wood & Jorge Coelho
Gerard Way présente Doom Patrol Vol.1
Rejoignez-nous sur :
Image de « Raisekamika T.1 d'Hajime Segawa »

Valeur montante du shonen ayant déjà dragué son public avec les précédents Ga-Rei La Bête enchainée et Tokyo ESP, Hajime Segawa propose déjà sa troisième série d'envergure : Raisekamika. Une nouvelle aventure fantastique mettant en scène des adolescents délurés, mais cette fois-ci projetés au royaume des dieux.

Image de « Clark Kent: Superman T.0 & 1 de Brian M. Bendis & co.  »

Grand ordonnateur pendant quinze ans de l'orientation éditoriale de Marvel et scénariste sur les plus grosses séries de la maison, Brian Michael Bendis a quitté l'éditeur l'année dernière pour rejoindre le concurrent direct, DC Comics. Un transfert retentissant dans le petit milieu de la BD américaine, surtout que le premier projet d'envergure du bonhomme fut de reprendre en main l'intégralité des titres dédiés à Superman.

Image de « Créatures sacrées T.1 de Pablo Raimondi & Klaus Janson »

« Ils vivent parmi nous depuis toujours, nous observent et nous contrôlent. Jusqu'aux jours ou une faction d'entre eux décide de briser toutes les règles, en transformant un simple humain en main armée malgré lui. » Un petit air de déjà lu non ?

Image de « Conan Le Cimmerien T.5 de Luc Brunschwig & Etienne Le Roux »

Pour son cinquième tome, la collection dirigée par Patrice Louinet choisi d'adapter la... 5ème nouvelle de Conan écrite par Robert E. Howard. Une nouvelle où, comme sa toute première, le Cimmérien est roi. Une occasion, pour l'écrivain, de coucher une nouvelle fois sur le papier les valeurs de celui qu'on désigna trop souvent sous le terme de barbare et, pour Glénat, d'offrir à deux nouveaux auteurs la possibilité de donner leur vision du Cimmérien.

Image de « Conan le cimmerien T.3 de Mathieu Gabella & Anthony Jean »

En seulement quelques mois, déjà trois albums de sortie dans cette collection dirigée par Patrice Louinet, Grand Maître es Cimmérie. Un rythme soutenu dû au changement systématique de dessinateur et de scénariste à chaque album, qui permet plusieurs projets simultanés et la certitude d'avoir à chaque fois un résultat totalement différent.

Image de « Jungle Girl Omnibus de Frank Cho & co »

Entamée il y a quelques années chez Milady, la publication française des aventures de la superbe Jana, avait forcément laissé quelques lecteurs sur leur faim, bavant de désir en imaginant le retour de la sculpturale femme de la jungle dans un recueil contenant l'intégrale des deux saisons chapeautées par l'illustre Frank Cho.

Image de « Stray Bullets vol.1 de David Lapham »

Entamé puis abandonné par Dark Horse France, repris (sous le titre Balles Perdues), par la peu chanceuse maison Bulledog, le Stray Bullets de David Lapham va enfin pouvoir imposer sa tragédie criminelle chez les libraires français grâce à une intégrale en quatre volumes imposants édités par Delcourt.

Image de « Evil Dead 2 La Série #1 : Ash en enfer »

Evil never dies ! Evil Dead non plus d'ailleurs. Même si la saga cinématographique semble s'être éteinte (un temps sans doute) et que la série mortelle Ash vs Evil Dead a tiré sa révérence après trois saison de folie furieuse, l'indécrottable Ash est pas prêt de partir à la retraite. Au bonheur des fans voici donc un nouveau flashback dans sa longue et glorieuse carrière avec la suite pas tout a fait officielle d'Evil Dead 2 !

Image de « Predator: Chasseurs de Chris Warner & Francisco Ruiz Velasco »

La licence Predator c'est un peu la marotte de l'éditeur Wetta dont Vestron est le nouveau label, prenant les allures d'un format comic plus souple et plus proche de l'homologue US. Pas étonnant qu'elle revienne en force ici, ouvrant le bal avec le récit complet Chasseurs, publié en 2017 par Dark Horse, soit plusieurs mois avant un The Predator de Shane Black, qui sur un postulat pas si éloigné se viandait méchamment.

Image de « Shazam contre la société des monstres de Jeff Smith »

Urban Comics aurait été bien bête de ne pas capitaliser sur la sortie prochaine du long métrage Warner dédié à Shazam. Surtout quand cela permet aux lecteurs de retrouver à tout petit prix (10 euros !) la réinterprétation magique, et inédite, que lui consacra Jeff Smith il y a un peu plus de dix ans.

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2019