MY GIRLFRIEND IS A FICTION T.1
This Girlfriend is a fiction - Japon - 2011
Image de « My Girlfriend is a fiction T.1 »
Dessinateur : Shizumu Watanabe
Scenariste : Shizumu Watanabe
Nombre de pages : 192 pages
Distributeur : Delcourt
Date de sortie : 18 novembre 2015
Bande dessinnée : note
Jaquette de « My Girlfriend is a fiction T.1 »
portoflio
LE PITCH
Hamura, jeune lycéen timide et solitaire, a un hobby un peu particulier. Depuis plus de dix ans il remplit des cahiers dans lesquels il dessine et décrit ce qui, pour lui, serait la femme idéale. Évidemment c'est lorsqu'il tombe amoureux d'une vraie fille que son amie virtuelle lui apparaît en chair et en os ! Avec toutes les particularités parfois étranges qu'il avait cru bon de lui donner.
Partagez sur :
she's aliiive !

Ce n'est un secret pour personne, même pour le sexe opposé : les garçons passent leur temps à fantasmer. Alors que pourrait-il leur arriver de mieux que de voir ces fantasmes se réaliser en chair et en os ? Bien entendu cela à tout de la fausse bonne nouvelle...

C'est toujours sur ce genre de petit concept que se hissent les shonen sentimentaux les plus attachants. Dans le fond rien ne change, puisqu'il est toujours question d'un triangle amoureux plus ou moins flottant, d'un garçon sensible et dépassée et de deux adolescentes opposées symbolisant justement l'ambivalence de la gente masculine. Sur ce tableau plus que coutumier qui occupe le genre depuis des décennies, les jeunes auteurs apposent donc leur marque en trouvant un twist, qui au japon prend d'ailleurs souvent plaisir à glisser dans le fantastique. Tout découle ici justement de la timidité maladive du jeune Hamura et surtout de sa solitude qui tout au long de son enfance l'aura poussé à s'inventer une fiancée imaginaire. Une jolie brunette, fragile et romantique, qu'il ébauche, précise, caractérise et dessine à longueur de journée. Mais le jour où il tombe amoureux d'une véritable fille, un phénomène mystérieux fait apparaître sa création devant lui, bien en chair mais sans vêtements (tant qu'à faire).

 

poupée de cire


Le rêve de beaucoup de garçons, mais qui heureusement dans My Girlfriend is a fiction se contente du minimum syndical du coté de l'érotisme sage. Totalement inconnu en France malgré une carrière florissante au Japon, Shizumu Watanabe (Shishunki no Iron Maiden) est un petit malin qui sous couvert d'une belle plante aux grands yeux, s'amuse immédiatement à déjouer les envies de ses lecteurs. Toutes les situations tournent forcément à la catastrophe, Hamura ne sait plus dans quelques direction courir (entre la fille "facile" et la blonde forte et intelligente), surtout que sa créature n'est pas aussi lisse qu'il l'attendait. Construite progressivement au cours de ses envies et de ses besoins, Michiru s'avère non pas la belle plante docile, mais bel et bien une compilation caractérielle de ses multiples versions : ainsi à 10 ans, l'artiste fana de séries de grands robots l'imaginait avec des lasers lui sortant des yeux ! Et comme en plus elle est d'une jalousie maladive, le cocktail fait des étincelles.... Et d'autres surprises du même acabit sont à prévoir. Clairement ce premier volume est rafraichissant, assez drôle et rythmé, et évoque non sans pertinence l'inconstance des sentiments et l'imprudence des désirs d'un âge malmené par ses hormones en folies. Autre qualité, et pas des moindres, les planches concoctées par Shizumu Watanabe et son équipe d'assistants, se montrent particulièrement bien brossées et découpées, permettant aux contours longilignes d'un auteur habitué à un traitement plus sexy encore, de délivrer quelques personnages aussi attachants qu'attirants.

Nathanaël Bouton-Drouard




Partagez sur :

 

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2020