PATHFINDER T.1 : LA MONTéE DES EAUX TROUBLES
Pathfinder #1&2 - Etats-Unis - 2012
Image de « Pathfinder T.1 : La Montée des eaux troubles »
Dessinateur : Andrew Huerta
Scenariste : Jim Zub
Nombre de pages : 64 pages
Distributeur : Glénat
Date de sortie : 9 juin 2015
Bande dessinnée : note
Jaquette de « Pathfinder T.1 : La Montée des eaux troubles »
portoflio
LE PITCH
Le guerrier Valeros et ses compagnons, Merisiel une aventurière elfe et Seoni, une sorcière varisienne, combattent et mettent en déroute une troupe de gobelins. La présence et surtout l'audace de ses gobelins les intriguent et ils décident d'emmener la dépouille d'une des créatures à Ezren, un sorcier de leurs connaissances. Se rendant pour cela à PointeSable, un ville côtière de la province, la petite troupe se rassemble dans une taverne où la soirée dégénère rapidement en une r...
Partagez sur :
Advanced D&D

Énorme succès pour le jeu de rôle Pathfinder devenu en peu de temps l'un des numéros 1 des ventes (ce qui est le cas en France à priori), sans doute grâce à son système de jeu très accessible, un univers bien développé et des personnages charismatiques et pleins d'humour. Chemin logique, ces grands héros légendaires passent désormais par la case comics, avec chez nous un premier album assez réussi.

Cheminement bien expliqué dans une introduction enthousiaste d'Erik Mona, créateur du JDR, Pathfinder était au départ une simple extension du célèbre Dungeons & Dragons, qui a pris son indépendance après une remise à jour des droits d'exploitation, devenu de toute façon trop importante pour rester annexée. Depuis les éditions et les extensions se succèdent chez Paizo, mais les grands héros iconiques de cet Heroic Fantasy débridé n'avaient pas encore conté leur première rencontre. Une troupe bariolée où se croisent un guerrier bourrin, une aventurière elfe, une sorcière, un sorcier, un guide nain et une prêtresse, qui se veut forcément équilibrée, un peu à la manière du japonais Les Chroniques de la Guerre de Lodoss (autre dérivé de D&D), puisque l'enjeu légendaire est à peu de chose près le même. Confié à Jim Zub (Red Sonja, Samurai Jack) le scénario est un amusant exercice de style combinant forcément les détours presque obligés du coté de la taverne (pour obtenir une nouvelle quête), le bois maudit, la décharge (ah non c'est plus original ça) amenant à découvrir une menace bien plus préoccupante qu'une bande de gobelins farceurs.

 

Sur la route, oui


La dernière page est d'ailleurs joliment amené, et le déroulé se montre assez équilibré entre présentation des personnages, mise en place de leur confrérie et action laissant la place libre aux sortilèges et aux fils de l'épée. Surtout qu'au milieu de tout cela, les notes d'humour et les dialogues qui prennent de la distance sont nombreux, offrant une lecture des plus agréables. Bon point aussi pour le travail visuel d'Andrew Huerta qui se réapproprie largement les design de Wayne Reynolds (l'illustrateur historique de la licence) pour leur donner un aspect comic surdéveloppé, à grands renforts de détails massifs sur les armures et de tronches anguleuses post-manga à la Joe Madureira (Battle Chaser). Si les décors semblent un peu vide, et les couleurs trop basiques, sont trait expressif, vibrant, et son sens évident du découpage dynamique réserve quelques superbes passages et en particulier des pleines pages terriblement spectaculaires. Tout à fait abordable pour des personnes n'ayant jamais mis le nez dans le JDR, ce premier album de Pathfinder, reste tout de même conçu essentiellement pour les accrocs du jeu. Ceux-là y trouveront un développement attendu de leur univers préféré, mais aussi un cahier de dix pages à l'intention des maitres de jeu. Histoire et géographie de Pointesable (village où se déroule l'action), légendes locales et personnages secondaires à placer pour de futur quêtes, grille de jeu pour les figurines dans le dépotoir... L'ensemble est complet et s'achève sur deux amusantes parodies d'affiche de cinéma.

Nathanaël Bouton-Drouard


Partagez sur :

 

Crédits & mentions légales - Publicité - Nous contacter
Copyright Regard Critique 2009-2020